Go to main content

Handicap International dénonce un nouveau bombardement sur un hôpital en Syrie

Urgence
Syrie

Un hôpital soutenu par Handicap International, situé dans le gouvernorat de Deraa, a été touché par un bombardement ce dimanche 31 juillet. Plusieurs victimes sont à déplorer incluant des membres du personnel. 

Image d'archive : destruction de la ville de Kobané, Nord Syrie | Philippe Houliat

"La communauté internationale doit condamner fermement ces bombardements, souligne Jean-Pierre Delomier, directeur de l’Action humanitaire de Handicap International. Les parties aux conflits doivent tout mettre en œuvre pour épargner la vie des civils. Il n’est pas acceptable que des hôpitaux, ou des structures de santé, soient atteints par ces bombardements, empêchant l'accès à des soins vitaux pour les communautés plongées au cœur du conflit."

Handicap International appelle une nouvelle fois à l’arrêt immédiat des bombardements contre les civils et au respect du Droit international humanitaire.

La semaine dernière, une maternité a été visée par un bombardement, dans le gouvernorat d’Idlib au nord-ouest de la Syrie. Quelques jours plus tôt, quatre hôpitaux et un établissement de don du sang, dans l’est d’Alep avaient également été touchés par des frappes aériennes ayant fait plusieurs dizaines de morts.

Handicap International a lancé en septembre 2015 une campagne internationale pour mettre un terme au bombardement des civils. L’organisation appelle les Etats à rejoindre une déclaration politique visant à mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zones peuplées, et à reconnaître les souffrances des civils. A cet effet, l’association a cofondé la coalition INEW (International Network On Explosive Weapons) qui rassemble plusieurs organisations internationales et nationales.

Plus d'informations sur notre campagne "Non aux bombardements des civils!": http://bit.ly/2aMCfKL

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Suite à la mort d’un employé d’une organisation partenaire, Handicap International condamne les bombardements continus
© Amer Almohibany / AFP PHOTO

Suite à la mort d’un employé d’une organisation partenaire, Handicap International condamne les bombardements continus

7 ans de conflit syrien - Un employé d'une organisation syrienne avec laquelle Handicap International (HI) est associée a été tué mercredi 3 mars. Mustafa, sa femme et leurs deux enfants - âgés de moins de 8 ans - ont été tués par des bombardements à Hamouriyeh, dans la Ghouta orientale. À l'heure du septième anniversaire du conflit syrien, HI condamne une fois de plus les bombardements en zones peuplées et appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils.
 

7e anniversaire du conflit syrien: Handicap International appelle à la signature de la pétition «Stop Bombing Civilians»
© Benoit Almeras / HI

7e anniversaire du conflit syrien: Handicap International appelle à la signature de la pétition «Stop Bombing Civilians»

À l'occasion du 7e anniversaire du conflit en Syrie, Handicap International (HI) rappelle à quel point les Syriens sont victimes d’un conflit marqué par l’utilisation massive et continue d’armes explosives. Les bombardements et les pilonnages en zones peuplées - devenus courants dans les conflits actuels en Iraq, en Syrie et au Yémen - tuent et blessent à 92 % des civils.

Le centre de réadaptation d’une ONG partenaire de Handicap International détruit dans la Ghouta orientale
© HI

Le centre de réadaptation d’une ONG partenaire de Handicap International détruit dans la Ghouta orientale

L’escalade extrême des bombardements dans la partie orientale de la Ghouta assiégée depuis les dernières 72 heures a fait plus de 300 victimes civiles et causé des dommages très importants aux infrastructures – particulièrement aux hôpitaux, aux cliniques et aux abris où les civils ont trouvé refuge.