Go to main content

Rejoignez l'appel pour la fin des souffrances en Syrie

Urgence
Syrie

Les négociations de paix sur la Syrie débutent aujourd’hui, 29 janvier, à Genève. Handicap International se joint à une centaine d’organisations humanitaires et institutions des Nations Unies pour réclamer la fin de la crise en Syrie. Sont interpellés les gouvernements mais aussi vous, citoyens du monde, pour parler d’une même voix et exiger l'arrêt de ce carnage. 

Réfugiés syriens au Liban

Réfugiés syriens au Liban | © G. Dubourthoumieu / Handicap International

L’appel signé par plus de 120 organisations humanitaires – dont Handicap International – et institutions des Nations Unies exhorte les gouvernements du monde entier mais aussi les citoyens à se joindre à elles pour réclamer la fin de la crise en Syrie et des souffrances subies par des millions de civils.

Cette déclaration forte liste également une série de mesures immédiates pouvant améliorer l’accès des acteurs humanitaires et l’acheminement de l’aide aux personnes qui en ont le plus besoin sur le sol syrien.

Plus que jamais, une voix publique et collective doit exiger que tout soit mis en œuvre par ceux qui le peuvent pour mettre fin à un conflit sanglant qui dure depuis près de 5 ans, trouver un accord de cessez-le-feu et un chemin vers la paix.

Rejoignez-nous en partageant cette actualité #CriseSyrienne! Via les boutons Facebook, Twitter ou Google+ au-dessus de ce texte.

> Téléchargez le texte intégral de l’appel des humanitaires (PDF)

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Mossoul un an après: une ville piégée par les mines et les bombes
© Fanny Mraz / HI
Urgence

Mossoul un an après: une ville piégée par les mines et les bombes

Un an après la libération de Mossoul, 8 millions de tonnes de restes explosifs [1] piègent encore la ville. Tandis que des milliers de blessés tentent aujourd’hui de se soigner et que plus de 300 000 [2] déplacés survivent toujours dans les camps et les communautés, Mossoul, piégée par les restes explosifs de guerre, est une bombe à retardement. 

Pluies torrentielles au Bangladesh : plus de 9 000 réfugiés rohingyas affectés
© HI
Réadaptation Urgence

Pluies torrentielles au Bangladesh : plus de 9 000 réfugiés rohingyas affectés

Plus de 9 000 rohingyas sont affectés par des inondations et des glissements de terrain au Bangladesh depuis le mois de juin.  Les équipes de HI continuent de venir en aide aux populations affectées. 

Près de 300 000 réfugiés syriens bloqués aux frontières : l’accès à l’aide humanitaire est urgent
© Philippe Poulpiquet / HI
Stop Bombing Civilians Urgence

Près de 300 000 réfugiés syriens bloqués aux frontières : l’accès à l’aide humanitaire est urgent

Ces derniers jours, le nombre de Syriens ayant fui le conflit dans le sud de la Syrie a été multiplié par quatre, passant d’environ 60 000 à 272 000 civils. L’aide humanitaire aux frontières n’est pas suffisante pour répondre aux besoins des familles déplacées.