Go to main content
 
 

Handicap International et UNICEF engagés pour l’inclusion des enfants handicapés

Dans les situations de crise, les enfants handicapés sont souvent exclus de l'aide humanitaire. Handicap International (HI) et l'UNICEF s’efforcent de mettre fin à cette injustice. Un guide pratique a récemment été élaboré pour aider tous les acteurs humanitaires lors de leurs interventions.

© P.Meinhardt / Handicap International

Inclure les enfants handicapés dans l’action humanitaire est un guide pratique publié par UNICEF et HI fournissant de nouvelles directives pour que les enfants handicapés ne soient plus laissés pour compte et qu'ils reçoivent l’aide appropriées dans toutes les situations d'urgence.

Au cours de 35 années d'expérience dans des situations de crise, HI a constaté que de très nombreux enfants handicapés étaient marginalisés et devaient lutter pour recevoir les services de base auxquels ils ont droit, tels que les soins de santé et l'éducation.

C'est le cas d'Omat qui est atteint de paralysie cérébrale et qui vit dans un camp de réfugiés au Kenya. Sa mère ne pouvait pas se déplacer dans le camp ni s'occuper de ses autres enfants jusqu'à ce que HI équipe Omat d’un fauteuil roulant. Cet enfant peut ainsi se déplacer et accéder aux installations du camp telles que les points d'eau, le dispensaire, etc.

HI travaille sans relâche dans près de 60 pays pour évaluer les situations et venir en aide aux personnes confrontées à de tels défis, mais il faut réadapter tout le fonctionnement de l’action humanitaire pour que les programmes soient plus inclusifs pour les enfants et les adolescents handicapés. Ce qui est un vrai défi dans toutes les étapes de la gestion des plans d'urgence. Le manuel propose des recommandations pratiques en ce sens.

Il rappelle également "qu'une situation de crise qui met en danger l'enfant handicapé doit aussi être l'occasion d'améliorer pour lui l'accès des infrastructures lors de leur reconstruction. Les programmes d'aide mis en place pour aider les populations en période de crise doivent inclure l'enfant handicapé de A à Z."

HI et l’UNICEF sont persuadés qu’un engagement collectif peut transformer une catastrophe en une occasion de faciliter l’avenir des enfants handicapés du monde entier

Published on: 17 juillet 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées

Le lundi 18 novembre, aux Nations unies à Genève, les délégations d’États, les militaires, les agences des Nations Unies et la société civile se sont réunies pour entamer des discussions sur une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives dans les zones habitées.

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés
@Carole Parodi / HI
Événement Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés

Handicap International (HI) inaugurera symboliquement, le 14 novembre à Genève, un monument au Civil inconnu pour dénoncer les ravages des conflits armés sur les civils. Une performance originale de danse contemporaine clôturera la cérémonie. En parallèle, HI organise une exposition itinérante présente du 11 au 17 novembre à Genève. Cette dernière invite le public à interpeller les conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale pour une meilleure protection des civils lors des guerres.
 

Des séances de réadaptation pour les victimes du séisme au Pakistan
© Muhammad Reza/ANADOLU AGENCY/AFP PHOTO
Urgence

Des séances de réadaptation pour les victimes du séisme au Pakistan

HI vient en aide aux victimes du séisme qui a frappé le Pakistan le 24 septembre dernier, a blessé 900 personnes et tué près de 40 personnes.