Go to main content

"Julia voudrait un ami"

Julia avait huit mois quand on lui a diagnostiqué une thalassémie, une maladie sanguine génétique qui ralentit sa croissance et déforme ses os. Le début d’une longue série de prélèvements sanguins mensuels. Julia a grandi. Aujourd’hui, sa marche est perturbée et ses mouvements sont lents.

Julia, 8 ans | © W. Huyghe / Handicap International

"Ma fille Julia, 8 ans, n’a pas d’ami. Les autres enfants n’aiment pas jouer avec elle parce qu’elle est trop lente", confie Sue, sa maman. "Le centre de réadaptation d’Handicap International est le seul endroit où elle peut jouer et être elle-même."


Julia et sa maman, Sue
© W. Huyghe / Handicap International

"Elle est à l’écart", confie Sue. "Les autres enfants l’évitent parce que ce n’est pas drôle de jouer avec elle. Elle est trop lente. Ici, dans le centre de réadaptation, elle peut être elle-même et se détendre", explique-t-elle en regardant Julia jouer à la pêche. Julia se concentre et adresse un grand sourire à sa mère quand elle parvient à attraper un poisson.

"Nous avons fui la Birmanie il y a neuf ans, juste avant la naissance de Julia. J’étais complètement bouleversée et horrifiée à l’idée d’aller vivre dans un camp de réfugiés. Aujourd’hui, je suis soulagée d’être ici. Julia n’aurait jamais bénéficié de soins de réadaptation de cette qualité en Birmanie. Nous essayons de voir les choses du bon côté. Et je fais un peu de couture, pour gagner de l'argent."

"La seule chose qui nous manque vraiment, ce sont des amis pour Julia", ajoute sa maman.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Restes explosifs : la protection de la population passe par l’éducation aux risques
© Benoit Almeras / HI
Mines et autres armes Prévention

Restes explosifs : la protection de la population passe par l’éducation aux risques

De nombreux restes explosifs de guerre, hérités de dizaines d'années de conflits armés, polluent encore la région du Lac Tchad. Handicap International (HI) protège la population de ces restes explosifs grâce au marquage des zones dangereuses et à des séances d’éducation aux risques.

Campagne #school4all pour une école inclusive et solidaire
© Lucas Veuve / HI
Insertion

Campagne #school4all pour une école inclusive et solidaire

Alors que l’éducation est un droit pour tous les enfants, 32 millions d’enfants handicapés ne sont pas scolarisés dans les pays à faible et moyen revenus. Pour eux, accéder à l’éducation, représente la seule chance de pouvoir se construire un avenir. Afin de mobiliser le public sur ce problème majeur, Handicap International (HI) lance la campagne internationale #school4all.

Le rapport d'activité 2017 de Handicap International Suisse est disponible!
© Lucas Veuve | Handicap International
Finance Magazine des donateurs

Le rapport d'activité 2017 de Handicap International Suisse est disponible!

Grâce au formidable soutien de nos donateurs et partenaires suisses, plus de 270'000 personnes ont bénéficié de soins de réadaptation et plus de 817'000m2 de terres sont de nouveau accessibles aux habitants d’Iraq. Cette même générosité a aussi permis  de réaliser pleins d’autres actions! Retrouvez ci-dessous notre rapport d’activité 2017 ainsi que nos états financiers de l’année.