Goto main content
 
 

Julia voudrait un ami

Julia avait huit mois quand on lui a diagnostiqué une thalassémie, une maladie sanguine génétique qui ralentit sa croissance et déforme ses os. Le début d’une longue série de prélèvements sanguins mensuels. Julia a grandi. Aujourd’hui, sa marche est perturbée et ses mouvements sont lents.

Julia, 8 ans | © W. Huyghe / Handicap International

"Ma fille Julia, 8 ans, n’a pas d’ami. Les autres enfants n’aiment pas jouer avec elle parce qu’elle est trop lente", confie Sue, sa maman. "Le centre de réadaptation d’Handicap International est le seul endroit où elle peut jouer et être elle-même."


Julia et sa maman, Sue
© W. Huyghe / Handicap International

"Elle est à l’écart", confie Sue. "Les autres enfants l’évitent parce que ce n’est pas drôle de jouer avec elle. Elle est trop lente. Ici, dans le centre de réadaptation, elle peut être elle-même et se détendre", explique-t-elle en regardant Julia jouer à la pêche. Julia se concentre et adresse un grand sourire à sa mère quand elle parvient à attraper un poisson.

"Nous avons fui la Birmanie il y a neuf ans, juste avant la naissance de Julia. J’étais complètement bouleversée et horrifiée à l’idée d’aller vivre dans un camp de réfugiés. Aujourd’hui, je suis soulagée d’être ici. Julia n’aurait jamais bénéficié de soins de réadaptation de cette qualité en Birmanie. Nous essayons de voir les choses du bon côté. Et je fais un peu de couture, pour gagner de l'argent."

"La seule chose qui nous manque vraiment, ce sont des amis pour Julia", ajoute sa maman.

Published on: 29 décembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Attaques à Palma : soutien renforcé aux déplacés
© A.Neves / HI
Mobilisation

Attaques à Palma : soutien renforcé aux déplacés

Nous sommes mobilisés pour orienter les populations vulnérables - femmes enceintes, personnes âgées, personnes handicapées et enfants - déplacées par les récents combats à Palma, au Nord du Mozambique. L’urgence : faciliter leur accès à l'eau, à la nourriture, à des abris.  

10’000 familles de réfugiés Rohingyas au Bangladesh ont vu leur camp partir en flamme
© Philippa Poussereau/HI
Urgence

10’000 familles de réfugiés Rohingyas au Bangladesh ont vu leur camp partir en flamme

Suite aux terribles incendies du 22 mars 2021 qui ont touchés les camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh, nous saluons avec d’autres ONG la collaboration des différents acteurs dans leurs efforts pour aider les personnes sinistrées et proposons des mesures à mettre en place au lendemain de l'incendie.

6 ans de guerre au Yémen : le pays dévasté par une guerre sans fin
© ISNA agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation Stop Bombing Civilians Urgence

6 ans de guerre au Yémen : le pays dévasté par une guerre sans fin

La guerre au Yémen provoque la plus grande crise humanitaire au monde. Le niveau de destruction des infrastructures par les bombardements et les tirs massifs dans les zones peuplées, ainsi que la contamination par les engins explosifs sont des défis énormes à relever. Sur place depuis 2015, nous interpellons les Etats contre les conséquences effrayantes à long terme des armes explosives utilisées dans les zones peuplées. Ils doivent soutenir le projet d'accord international actuellement en cours de négociation.