Go to main content

Mapping Challenge HI : l’innovation au service de la réponse humanitaire

Événement Innovation
International

Handicap International (HI) se positionne à la pointe de l’innovation en matière de cartographie en recourant à l’Intelligence Artificielle (IA). Les cartes géographiques contiennent des informations essentielles pour le déploiement des équipes humanitaires sur les territoires. Cependant lorsqu’il s’agit de zones isolées (en raison de catastrophes naturelles, de conflits ou de crises sanitaires) elles sont souvent incomplètes ou inexistantes. Pour faire en sorte que toutes les parties du monde puissent être cartographiées, HI et CrowdAI ont lancé un Mapping Challenge à travers le monde, dont la première étape s’est terminée le 1er juin et l’annonce des cinq meilleures solutions prévue en août 2018.

Grâce à la technologie, il est plus facile de cartographier des zones à partir d'images satellites

Grâce à la technologie, il est plus facile de cartographier des zones à partir d'images satellites | © HI

Handicap International (HI) en partenariat avec:

  •  Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)
  •  UNITAR - Operational Satellite Applications Programme (UNOSAT)
  •  Global pulse

Dans un monde où les catastrophes naturelles et les crises humanitaires augmentent sans cesse, de nombreuses zones de la terre ne sont pas cartographiées, et les cartes existantes ne sont souvent pas à jour. Ce manque d’information rend difficile l’évaluation des situations, l’accès et les interventions humanitaires, les actions de développement ou de déminage. Sans cartes, les équipes qui interviennent sur des terrains dégradés manquent d’informations pour bien planifier leur intervention et prendre les bonnes décisions : savoir quel chemin emprunter, connaitre les zones les plus endommagées,  avoir une vue d’ensemble sur les ressources de la région à disposition… Avec une carte complète à jour, l’aide humanitaire est d’avantage en mesure de s’organiser selon la zone concernée.


Le problème, c’est que la production et la mise à jour de cartes est un processus qui demande des efforts importants. Actuellement, les cartes sont dessinées à la main à partir d’images satellites par des organisations spécialisées ou des bénévoles qui participent à des Mapathons, comme celui organisé par HI en décembre 2017 pour les cartes du Laos.


HI Suisse a initié en 2018, avec CrowdAI, un concours Data Science avec l’objectif de développer des algorithmes permettant de traduire des images satellites en cartes, grâce à l’IA et à l’apprentissage machine. Le Mapping Challenge d’HI compte sur les quelque 300 participants qui développent les algorithmes les plus efficaces pour l’automatisation de la production de cartes à partir d’images satellites. Le processus sera plus rapide et permettra de générer des cartes qui contiennent des informations pertinentes pour l’intervention des ONG.


HI est ainsi un véritable acteur du développement de solutions innovantes pour le domaine humanitaire. Les participants ont proposé 464 solutions dans la première étape qui s’est terminée le 1er juin. La deuxième étape se terminera le 20 juillet.  A l’issue de cette période, les algorithmes seront testés par UN Global Pulse et UNOSAT, et les cinq meilleurs participants seront désignés en août. Ils seront conviés à partager leurs résultats lors de la cinquième édition de l’International Conference on Data Science and Advanced Analytics IEEE DSAA en octobre, à Turin, et pourront se féliciter d’avoir mis l’innovation au service de la réponse humanitaire.
 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bombardements des civils : 4’500 parlementaires interpellés par HI
© William Daniels / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Bombardements des civils : 4’500 parlementaires interpellés par HI

HI interpelle 4'500 parlementaires contre les bombardements en zones peuplées, pratique devenue quasi systématique dans les conflits actuels qui tue et blesse à 92 % des civils. Les décideurs politiques doivent s’engager pour y mettre fin. Pour cela, l’association appelle les parlementaires de huit pays à prendre position contre ce fléau en signant la pétition ‘Stop Bombing Civilians’ et à faire pression sur leurs gouvernements afin qu’ils s’engagent pour mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Le voyage à destination de l'inclusion en faveur de Handicap International
© Jean Revillard
Handiflight around the world

Le voyage à destination de l'inclusion en faveur de Handicap International

L’association Handiflight s’envole en novembre 2018 pour un projet fantastique : un périple de 80'000 km autour du monde. Ses objectifs : lutter contre l’exclusion et récolter des fonds en faveur de Handicap International afin d’aider concrètement les personnes les plus vulnérables et soutenir les projets d’inclusion des personnes handicapées à travers le monde.

Rapport 2018 de l’Observatoire des sous-munitions : 99% des victimes sont des civils
© Yousef El-Natil / HI
Mines et autres armes

Rapport 2018 de l’Observatoire des sous-munitions : 99% des victimes sont des civils

Publié aujourd'hui, le rapport 2018 de l’Observatoire des sous-munitions rend compte de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions en Syrie et au Yémen en 2017. Handicap International (HI) déplore qu’au moins 289 personnes aient encore été tuées ou blessées par ces armes l’année dernière dans 8 pays et deux territoires. 99 % des victimes étaient des civils. La conférence des Etats parties à la Convention d’Oslo qui interdit les armes à sous-munitions se tiendra à Genève du 3 au 5 septembre : HI rappelle la nécessité d’une éradication totale de ces armes barbares.