Go to main content

Petra Schroeter, l’une des 100 personnalités qui fait la Suisse romande en 2017

Le 11 mai 2017 a eu lieu le "Forum des 100" 2017, organisé cette année par le Temps et consacré à "la santé dans tous ces états". La directrice de Handicap International Suisse, Petra Schroeter, faisait partie d'une des 100 personnalités reconnues. 

(c) Regis Colombo / Le Temps

Le "Forum des 100" 2017 s'est consacré en 2017 au sujet de la santé "dans tous ces états". A cette occasion, 100 personnalités qui font la Suisse romande se sont retrouvées à Lausanne le 11 mai lors de la conférence annuelle. Organisé par le journal Le Temps, l'événement était accompagné d'une édition spéciale, retraçant le portrait des 100 personnalités. Découvrez ci-dessous celui de la directrice de Handicap International Suisse, Petra Schroeter:

 

Extrait du  "Forum des 100: la santé dans tout ces états", p. 77, par Marco Brunner:

L'engagement pragmatique

"Il faut s’écouter et insister", répond Petra Schroeter quand on lui demande comment lutter pour la cause humanitaire dans un monde en crise. Depuis six ans, elle est à la tête de la section suisse d’une ONG qui s’engage pour une couche marginalisée et trop souvent oubliée de la population mondiale. A 32 ans, lors d’une mission pour une ONG au Kosovo, Petra Schroeter est confrontée à l’impact et aux ravages causés par les mines. Elle décide alors de s’engager pour les victimes et rejoint Handicap International. Aujourd’hui, dans son bureau sis avenue de la Paix à Genève, la quinquagénaire ne travaille pas loin d’un symbole incarnant la lutte de son organisation: "Broken Chair". Installée depuis 1997 devant le Palais des Nations, cette chaise à 3 pieds rappelle l’importance du combat pour l’interdiction des mines antipersonnel et exprime le refus d’une violence inacceptable infligée aux civils dans les conflits. Ne pas abandonner, rester ferme dans les revendications, tout en étant pragmatique. Ce sont des attitudes qu’il faut pour réussir dans l’humanitaire, dit celle qui avait caressé l’idée d’entamer une carrière de volley-ball. C’est une fascination pour l’Afrique qui a mené la jeune Allemande dans l’humanitaire. Née au bord de la mer Baltique, fille d’un officier de carrière, elle s’intéresse tôt à la littérature et au journalisme. Pendant des études d’ethnologie, sa fascination pour l’Afrique se développe et l’amène à y faire un stage dans une maison d’édition. S’ensuivent plusieurs missions sur le continent pendant lesquelles elle se rend compte que l’engagement pour la solidarité humanitaire lui importe plus que le journalisme. 

 

 

Qu'est-ce que le Forum des 100?

Le Forum des 100 est une une plateforme de dialogue structurée en une conférence annuelle, des événements ponctuels et des initiatives éditoriales, visant à favoriser le débat sur les questions essentielles à l'avenir de la  Suisse, et plus particulièrement de la région romande, ainsi que des pays voisins. Pour y parvenir, le Forum réunit des personnalités de tous horizons, persuadé que le succès vient de la confrontation d'opinions diverses mais aussi de prises de conscience communes. Le Forum est organisé par le magazine suisse L'Hebdo.

Le Forum des 100 doit son nom au numéro spécial que L'Hebdo consacre chaque année à "100 personnalités qui font la Suisse romande". Cette liste, entièrement renouvelée chaque année, n'est pas un classement, mais plutôt un choix de personnalités de tous horizons qui, par leur action ou leur vision, contribuent au dynamisme et à l'innovation en Suisse romande. Ces personnalités et d'autres invités sont conviés à la conférence, qui se déroule chaque année le jeudi de publication du numéro spécial. La publication de la liste a été suspendue provisoirement en 2014 pour permettre la réalisation d'un numéro spécial de L'Hebdo "101 idées qui feront la Suisse de demain". En 2015, la liste a été renouvelée et consacrée à 100 jeunes "personnalités qui feront la Suisse romande".

Source: Forum des 100

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Six idées reçues sur les bombardements des civils
PH. Houliat | HI

Six idées reçues sur les bombardements des civils

Dommages collatéraux, frappes chirurgicales, guerres sales… Une fatalité lors des conflits ? Découvrez aussi pourquoi il est urgent de mettre fin à cette pratique intolérable.

4 avril : Journée internationale de lutte contre les mines

4 avril : Journée internationale de lutte contre les mines

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les mines, HI s’alarme de l’augmentation effrayante du nombre de civils victimes des armes explosives : 32 008 civils ont été tués ou blessés par des armes explosives en 2016 (sur un total de 45 624 victimes), selon Action on Armed Violence (AOAV). Le bilan s’annonce encore plus lourd pour 2017, sachant que les civils représentent 90 % des victimes des armes explosives quand elles ont utilisées en zones peuplées. 

Suite à la mort d’un employé d’une organisation partenaire, Handicap International condamne les bombardements continus
© Amer Almohibany / AFP PHOTO

Suite à la mort d’un employé d’une organisation partenaire, Handicap International condamne les bombardements continus

7 ans de conflit syrien - Un employé d'une organisation syrienne avec laquelle Handicap International (HI) est associée a été tué mercredi 3 mars. Mustafa, sa femme et leurs deux enfants - âgés de moins de 8 ans - ont été tués par des bombardements à Hamouriyeh, dans la Ghouta orientale. À l'heure du septième anniversaire du conflit syrien, HI condamne une fois de plus les bombardements en zones peuplées et appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils.