Go to main content

Séisme en Indonésie: Handicap International évalue les besoins des populations affectées

Urgence
Indonésie

Un séisme de magnitude 6,5 a frappé la province d’Aceh, en Indonésie, ce mardi 7 décembre, tuant plus de 90 personnes et blessant plus de 270 personnes. Handicap International, déjà présente sur place, évalue les besoins des populations affectées afin d’envisager une éventuelle intervention d’urgence.

Bâtiment détruit à la suite du séisme de septembre 2009 à Padang, sur l’île de Sumatra, en Indonésie

Bâtiment détruit à la suite du séisme de septembre 2009 à Padang, sur l’île de Sumatra, en Indonésie | © Benoit Darrieux / Handicap International

Un séisme de magnitude 6,5 sur l’échelle de Richter a frappé la province d’Aceh, en Indonésie, ce mercredi 7 décembre 2016. Ce séisme, survenu dans les districts de Bireuen et de Pidie Jaya, a entrainé la mort d’au moins 97 personnes, blessé plus de 200 personnes et détruit plus de 200 maisons, mosquées et échoppes. L’Etat d’urgence a été déclaré au niveau provincial.

Handicap International, présente en Indonésie depuis 2005, envoie un expert urgentiste et un physiothérapeute sur les zones affectées afin d’évaluer les besoins des victimes et d’envisager une éventuelle intervention d’urgence. 

À la suite du Tsunami du 26 décembre 2004, Handicap International a mené une intervention d’urgence en Indonésie, au Sri Lanka et en Inde, et a permis à plus de 3'600 victimes de bénéficier de séances de réadaptation. Aujourd’hui, Handicap International est toujours active en Indonésie dans les provinces de Yogyakarta et de Nusa Tengara Timur. L’association défend les droits des personnes handicapées, renforce leur participation au sein de leur communauté et les prépare aux risques de catastrophes naturelles.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Violences dans la bande de Gaza : HI demande la protection des personnes les plus fragiles
© HI
Urgence

Violences dans la bande de Gaza : HI demande la protection des personnes les plus fragiles

Alors que Gaza vient de connaitre une nouvelle journée de manifestations qui a fait plus de 610 blessés selon les premières estimations, HI appelle toutes les parties au conflit à assurer la protection des civils. HI s’inquiète plus particulièrement du sort des personnes les plus vulnérables et demeure très préoccupée par la quantité de blessures aux membres inférieurs, susceptibles de générer des handicaps permanents. HI renouvelle ses appels à une levée du blocus qui pénalise l’ensemble de la population de Gaza, et particulièrement les personnes blessées. 

Blessé par balle : une expérience traumatisante Urgence

Blessé par balle : une expérience traumatisante

Ahmed a 15 ans. Il a été blessé à la cuisse droite juste au-dessus du genou lors d’une manifestation à la frontière entre Gaza et Israël. Il est pris en charge par une équipe de HI. Dès que sa blessure sera cicatrisée, il pourra commencer les séances de rééducation. Il a également besoin d’aide psychologique. 

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps
© Ali Jadallah / Anadolu Agency / AFP
Urgence

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps

Près de 3 000 ont été blessées lors des manifestations des 14 et 15 mai dernier à la frontière entre Gaza et Israël. Les services médicaux à Gaza sont débordés par l’afflux massif et soudain de blessés. HI met en place des services de réadaptation pour éviter aux patients des handicaps et leur permettre de conserver ou de retrouver leur mobilité.