Go to main content

Une nouvelle prothèse pour Moïse

Blessé et amputé suite au tremblement de terre de janvier 2010, Moïse avait 4 ans à l’époque où il a été appareillé. Sa prothèse est devenue trop petite au fil du temps. Handicap International a donc décidé de prendre de nouveau en charge le petit garçon pour lui permettre de bénéficier d’une prothèse adaptée à sa taille. En mai dernier, Moïse est rentré chez lui avec une nouvelle prothèse, qui lui permet de vivre debout.

Moïse | P.-M. Jean/Handicap International

Le parcours de Moïse

Depuis quelques semaines, Moïse peut de nouveau jouer au football, il peut de nouveau marcher dans les rues de Port-au-Prince et se rendre à l’école. Moïse a été gravement blessé par le tremblement de terre de janvier 2010 en Haïti. Ce jour-là, il se trouvait chez lui avec son frère Sonel qui été épargné par l’effondrement de la maison. Moïse a été blessé par un bloc de pierre qui a touché son pied gauche. La blessure a été soignée sommairement, dans l’urgence. Mais la plaie s’est infectée, et quelques semaines plus tard, les médecins ont amputé le pied gauche de Moïse. Quand l’amputation a été cicatrisée, Moïse a été appareillé au centre d’appareillage de Handicap International à Port-au-Prince. Il a très rapidement adopté sa prothèse, il s’en servait en permanence.

En novembre 2012, une équipe de Handicap International se rend compte que la prothèse du petit garçon, qui a désormais 7 ans, n’est plus adaptée.

« Je ne pouvais plus me servir de ma prothèse, elle me faisait de plus en plus mal »

L’équipe de Handicap International toujours présente en Haïti conduit donc Moïse au centre d’appareillage Healing Hands for Haïti, partenaire de Handicap International, pour lui permettre de bénéficier d’un nouvel appareillage adapté à sa taille. Dans ce centre, Handicap International assure aussi des formations, pour que des Haïtiens soient formés aux techniques d’appareillage, et soient capables de proposer des services d’appareillage à toute la population du pays.


Grâce à Handicap International, Moïse peut vivre normalement

Vivre debout à nouveau

Moïse est donc pris en charge par Handicap International et son partenaire. Les techniciens prennent les mesures de son moignon. Ils enfilent une sorte de chaussette sur sa jambe gauche afin de réaliser un moule en plâtre qui servira à préparer la nouvelle prothèse. Quelques semaines plus tard, le petit garçon revient au centre pour l’essayer. Quelques adaptations sont nécessaires pour s’assurer qu’elle est parfaitement adaptée, à la bonne taille.

« Grâce à ma nouvelle prothèse, je vais pouvoir continuer à aller à l’école »

Moïse se remet rapidement debout, et très vite, il retrouve toute son aisance pour marcher comme les autres enfants de son âge devant ses parents qui sont soulagés de le voir également taper dans un ballon de foot dans le hall du centre d’appareillage.


Moïse peut de nouveau jouer au foot
© P.-M. Jean/Handicap International