Go to main content
 

35 ans d’humanité et d’inclusion

Handicap International fête ses 35 ans le 19 juillet 2017. L’occasion de revenir sur 35 années de combats et de victoire, plus que jamais aux services des personnes handicapées à travers le monde. Pour inclure ceux qui sont exclus, notre association œuvre inlassablement avec humanité, aux côtés des populations les plus vulnérables des pays à faibles ressources afin de répondre à leurs besoins essentiels, améliorer leurs conditions de vie et promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits.

© Arnaud De Wildenberg / © Patrick Meinhardt

"La révolte fondatrice de Handicap International il y a 35 ans, c’était la volonté d’agir pour les 6’000 amputés cambodgiens auxquels l’aide humanitaire déployée au chevet du peuple Khmer ne proposait rien " Jean-Baptiste Richardier, co-fondateur de Handicap International en 1982 dans les camps de réfugiés cambodgiens.

35 années de combats et de victoires

 

Sans votre soutien nous ne pouvons rien

 

Les nouveaux défis à relever

Des prothèses 3D pour préparer l’avenir

Seulement 5 à 15%1 de la population mondiale est aujourd’hui appareillée, soit 100 millions de personnes toujours en attente d’une prothèse ou d’une orthèse. Handicap International innove et collabore avec plusieurs partenaires sur une production 3D. Le membre à appareiller est scanné, l’emboiture de la prothèse est modalisée grâce aux données, puis produite à distance avec une imprimante 3D. Plusieurs prothèses 3D ont été réalisées en 2016 au Togo, à Madagascar et en Syrie.

Prothèses 3D: Handicap International présente des avancées technologiques prometteuses 

 

Stop bombing civilians

Les armes explosives constituent une menace grave quand elles sont utilisées dans les conflits armés puisque 92% des victimes sont des civils. A l’exemple de la Syrie où depuis 2011, plus de 300’000 Syriens ont trouvé la mort, un million ont été blessés et près de 5 millions ont dû fuir le pays. Avec le lancement de notre campagne “Stop bombing civilians”, nous avons décidé de faire pression sur la communauté internationale pour stopper cette pratique barbare. Votre voix compte, signez notre pétition: handicap-international.ch/fr/petition

Protégeons la population civile des armes explosives

 

 

Les personnes handicapées, les oubliées de l’aide d’urgence

Handicap International a mené une enquête2 en 2015 où 75% des personnes handicapées interrogées estiment être exclues de l’aide humanitaire. Par ailleurs, 92% des organisations humanitaires pensent que les personnes handicapées ne sont pas correctement prises en compte.

Preuve que notre action fait sens, en mai 2016 s’est tenu à Istanbul le 1er Sommet humanitaire mondial réunissant gouvernements, organisations humanitaires et bailleurs pour définir, entre autre, un programme pour l’action humanitaire dans le futur. Une occasion unique pour Handicap International d’initier une meilleure prise en compte des besoins des millions de personnes en situation de handicap affectées par des crises humanitaires. C’est chose faite puisqu’au cours de ce sommet l’association a proposé une Charte pour l’inclusion des personnes handicapées dans l’aide humanitaire3 qui est déjà adoptée par 138 ONG, Etats et bailleurs de fonds!

Aide d'urgence: prendre en compte les personnes handicapées

 


1. OMS

2. handicap-international.ch/sites/ch/les/documents/les/disability-humanitariancontext.pdf

3. humanitariandisabilitycharter.org

Pour aller plus loin

Rapport de l’Observatoire 2019 : Un nombre exceptionnel de victimes pour la quatrième année consécutive. Un retour en arrière alarmant
© Nadège Mazars / HI
Mines et autres armes

Rapport de l’Observatoire 2019 : Un nombre exceptionnel de victimes pour la quatrième année consécutive. Un retour en arrière alarmant

Publié le 21 novembre, le rapport 2019 de l'Observatoire des mines fait état pour la quatrième année consécutive d'un nombre exceptionnellement élevé de victimes de mines, en particulier de restes explosifs de guerre (REG) et de mines improvisées. L’Observatoire a enregistré 6 897 victimes de mines en 2018 contre 3 998 en 2014. Le nombre de victimes de mines improvisées est le plus haut jamais enregistré par le rapport, avec 3 789 personnes tuées ou blessées.

Conférence : Développement inclusif maintenant ! Droit Inclusion

Conférence : Développement inclusif maintenant !

Invitation : Conférence "Développement inclusif maintenant!", le 3 décembre 2019, de 13h00 à 17h30 à la Krusaal, Berne

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées
(c) HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Vers une déclaration politique contre les bombardements en zones peuplées

Le lundi 18 novembre, aux Nations unies à Genève, les délégations d’États, les militaires, les agences des Nations Unies et la société civile se sont réunies pour entamer des discussions sur une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives dans les zones habitées.