Goto main content
 
 

« Notre objectif : faire progresser le droit à l’éducation pour tous »

Inclusion Insertion
International

32 millions d'enfants handicapés dans le monde ne vont pas à l'école. Sandra Boisseau, notre collègue spécialiste en éducation inclusive nous explique ce que nous faisons pour améliorer cette situation. Voici son interview.

Sandra Boisseau,

Sandra Boisseau, experte en éducation inclusive pour HI | © HI

Qu’est-ce que l’éducation inclusive ?
Aujourd’hui dans le monde, plus de 264 millions d’enfants n’ont pas accès à l’école ou sont déscolarisés. 1/3 d’entre eux sont handicapés. Ils constituent le plus large groupe d’enfants hors école.
Très souvent, même lorsque l’accès à l’école leur est possible, leur maintien est rendu problématique du fait d’un environnement qui ne prend pas, ou peu suffisamment, en compte leurs besoins spécifiques. Plus de la moitié de ces enfants n’atteignent pas la fin du primaire. Ces jeunes, dont les opportunités d’éducation et d’insertion se réduisent, se retrouvent exposés à de multiples formes de violences, de précarité et d’insécurité sociale.

Que fait HI pour améliorer la situation actuelle ?
Notre action se concentre particulièrement sur les enfants handicapés et compte aujourd’hui une cinquantaine de projets dans trente pays. En 2018, nous avons accompagné plus de 127’000 enfants handicapés. 
Pour rendre un système éducatif inclusif, il faut rechercher un équilibre entre les changements au niveau systémique (politiques, pratiques, attitudes) et un soutien spécifique aux apprenants handicapés (en leur fournissant une aide technique par exemple). HI s’inscrit dans cette double approche à travers un accompagnement personnalisé et une amélioration des services (éducation, social, santé), en formant les acteurs éducatifs pour améliorer leurs connaissances sur le handicap, en faisant évoluer leurs attitudes et pratiques professionnelles, et enfin en favorisant le développement de politiques éducatives inclusives dans les pays dans lesquels nous intervenons.

Pourquoi est-ce si important d’investir dans l’éducation inclusive ?
L’éducation est à la fois un droit en soi et une fin pour atteindre d’autres droits. Chaque enfant, y compris ceux qui sont handicapés, a droit à une éducation de base inclusive et de qualité. Ces principes sont réaffirmés par un certain nombre de textes et de conventions internationales, dont la Convention relative aux droits de l’enfant, et la Convention relative aux droits des personnes handicapées.
Une éducation inclusive de qualité permet d’éliminer les obstacles éducatifs pour tous les enfants, de réduire le nombre de personnes non scolarisées, et de lutter contre la discrimination en général.

Est-ce que les programmes de HI sont efficaces ?
Grâce aux efforts et à l’appui de HI pour améliorer l’accès et les conditions d’inclusion des enfants handicapés dans les systèmes éducatifs ordinaires, on constate aujourd’hui un vrai changement de regard sur la personne handicapée dans les zones où nous intervenons au sein des communautés. Les familles sont plus ouvertes à la scolarisation de leur enfant et le nombre d’enfants handicapés scolarisés augmente. On note aussi des changements sensibles au niveau des écoles. Les enseignants ont une meilleure compréhension du handicap, des besoins de ces enfants et de l’approche inclusive. On constate également une meilleure implication des Ministères de l’Education Nationale, qui sont nos partenaires clés dans nos pays d’intervention.

Signez notre pétition pour ouvrir les portes de l'école à tous les enfants !

Published on: 24 août 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Victimes de bombes à sous-munitions en hausse : nous appelons les Etats à faire respecter le droit international
© Said Khlaifat / HI
Mines et autres armes

Victimes de bombes à sous-munitions en hausse : nous appelons les Etats à faire respecter le droit international

Le nombre des victimes des armes à sous-munitions a augmenté de 30% en trois ans, selon l'Observatoire des armes à sous-munitions 2021. Publié aujourd'hui, le rapport enregistre au moins 360 victimes en 2020 dans le monde. La conférence des États parties à la Convention d'Oslo, qui interdit l'utilisation des armes à sous-munitions, a lieu les 20 et 21 septembre prochain. Nous appelons les États à faire respecter le droit international et ceux qui ne l'ont pas encore fait à adhérer à la convention.

Soni est malentendante et va à l’école
© HI
Insertion

Soni est malentendante et va à l’école

Soni a 13 ans et vit à Banke. Elle est née avec une déficience auditive. HI l'a aidée à aller à l'école comme n'importe quel enfant.

La crise au Liban touche plus durement les personnes vulnérables
© Tom Nicholson / HI
Insertion

La crise au Liban touche plus durement les personnes vulnérables

Aggravée par l’explosion du 4 août 2020, la crise économique et sociale actuelle au Liban a un impact terrible pour les personnes vulnérables comme les réfugiés syriens ou les personnes handicapées. Rencontre sur place avec deux personnes en situation de handicap et prises en charge par le centre de rééducation Musawat, soutenu par notre organisation.