Go to main content

8 ans après le séisme en Haïti, Moïse rejoue au football

Bénéficiaires Réadaptation
Haïti

Le 12 janvier 2010, le séisme qui frappe Haïti entraine la mort de plus de 200'000 personnes. De nombreuses personnes sont blessées. Moïse, 4 ans, doit être amputé de la jambe gauche. Grâce au soutien de Handicap International (HI), l’enfant reçoit une prothèse et suit des séances de réadaptation. Suivi depuis 8 ans par l’association, Moïse a aujourd’hui retrouvé toute son énergie.

Moïse, Haïti

Moïse, Haïti | © Fred Mogin / HI

Suite au séisme qui a frappé Haïti, HI lance une intervention d’urgence immédiate afin de venir en aide aux personnes affectées par la catastrophe. Moïse, 4 ans, est blessé au pied gauche suite à la destruction de sa maison. L’enfant est rapidement amputé. Peu de temps après l’opération, il rencontre les équipes de HI et du centre de réadaptation Healing Hand for Haïti. L’enfant suit des séances de réadaptation, reçoit une prothèse et réapprend à marcher. Depuis 2010, sa prothèse est régulièrement changée afin de rester adaptée à la croissance de l’enfant. Aujourd’hui, Moïse a 12 ans. Il vit sur les hauteurs de Mariani (Port-au-Prince) avec ses parents et son petit frère Sonel, de 9 ans, dont il est très proche. Son père est conducteur de tap-tap, et sa maman s’occupe de sa famille. C’est un enfant joyeux, enthousiaste, qui va à l’école et joue au football avec ses amis. 

 

 

Published on: 12 janvier 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Samira, un pas à la fois
© Abir Abdullah/HI
Bénéficiaires Réadaptation

Samira, un pas à la fois

La vie dans les camps de réfugiés surpeuplés n'est pas facile pour les réfugiés Rohingyas qui ont fui leur pays d'origine, le Myanmar, vers le Bangladesh - en particulier pour les enfants comme Samira qui vivent avec un handicap. Ces enfants sont pris en charge par les équipes mobiles de Handicap International (HI), qui ont recours à la physiothérapie et à d'autres mesures pour faciliter la vie des personnes touchées et de leurs familles.

Népal : 4 ans plus tard, HI aide toujours les victimes du séisme
© Elise Cartuyvels/HI
Réadaptation Urgence

Népal : 4 ans plus tard, HI aide toujours les victimes du séisme

HI est venue en aide à plus de 19'000 personnes affectées par le séisme qui a frappé le Népal le 25 avril 2015.

« Le traitement était trop cher : elle ne pourra plus marcher »
© Oriane van den Broeck / HI
Bénéficiaires Réadaptation

« Le traitement était trop cher : elle ne pourra plus marcher »

Bayan est atteinte de paralysie cérébrale. Grâce à HI, l’enfant bénéficie pour la première fois de séances de réhabilitation.