Go to main content
 
 

Déclaration conjointe d’ONG se félicitant des consultations à venir en Suède

Urgence
Yémen

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques qui débutent en Suède. 

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques qui débutent en Suède.

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques qui débutent en Suède. | © HI

Après presque quatre ans de conflit, jusqu'à 14 millions de personnes - soit 50 % de la population du Yémen - ne savent pas comment ils obtiendront leur prochain repas. On estime que 85'000 enfants de moins de cinq ans sont morts de faim ou de maladie depuis 2015.

L'ampleur du conflit en cours au Yémen et son bilan humanitaire en font la crise humanitaire la plus grave au monde. Mark Lowcock, sous-secrétaire général des Nations unies aux affaires humanitaires, coordonnateur des secours d’urgence et chef du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, a mis en garde contre le risque imminent d'une famine grave lors d'un récent exposé au Conseil de sécurité des Nations unies. Il a suggéré cinq mesures urgentes pour juguler cette catastrophe. Les principales consistent à mettre fin aux violences qui sévissent actuellement dans tout le pays et à lever les obstacles à l'importation et à la distribution des biens essentiels pour éviter une famine.

Nous espérons vivement que ces consultations constitueront la première étape d'un processus de paix, contribuant à mettre fin à la violence et à la crise alimentaire et sanitaire dramatique, et débouchant sur des développements positifs pour la population du Yémen.

Lire le communiqué de presse en format PDF. 


Handicap International au Yémen 

HI intervient dans 8 établissements de santé (hôpitaux et centres de réadaptation) à Sanaa et ses environs. L'association fournit des soins en réadaptation, un accompagnement psycho-social et des aides à la mobilité (prothèses, béquilles, fauteuils roulants) aux personnes blessées et handicapées. Les bénéficiaires de ces actions de HI sont en grande partie des personnes blessées par le conflit ou en raison d'un accident de la route.

Published on: 5 décembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre
© E. Fourt/HI
Mines et autres armes Urgence

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre

Deux ans après la reprise de Mossoul par les forces armées irakiennes, le 10 juillet 2017, l’ouest de la ville est laissé à l’abandon, détruit et contaminé par des milliers de restes explosifs de guerre. 500'000 personnes sont toujours déplacées dans les camps et la vie de milliers de blessés est encore suspendue à des soins adaptés à leurs besoins.

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 20 juin 2019, une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

HI apporte un soutien psychologique aux migrants vénézuéliens en Colombie
© HI
Urgence

HI apporte un soutien psychologique aux migrants vénézuéliens en Colombie

La Colombie accueille plus d’un million de migrants vénézuéliens. HI apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables.