Go to main content

Equateur: Handicap International prépare une intervention auprès des blessés

Urgence

Les équipes de l’association sont mobilisées depuis le matin du 17 avril, pour préparer une intervention en Equateur, violemment frappé par un tremblement de terre, et venir en aide aux blessés, pour leur apporter des soins de réadaptation.

A woman cries as the search and rescue workers on duty over the collapsed buildings in Pedernales, Manabi Province of Ecuador on April 17, 2016.

A woman cries as the search and rescue workers on duty over the collapsed buildings in Pedernales, Manabi Province of Ecuador on April 17, 2016. | © Josep Vecino / Anadolu Agency

Un séisme d’une magnitude de 7.8 – le plus violent depuis plus de 35 ans - a frappé l’Equateur dans la nuit du 16 au 17 avril 2016, affectant principalement les zones côtières du pays. Plus de 500 personnes ont perdu la vie, le nombre de blessés pourrait dépasser 4 500. Mais plus de 70 000 personnes pourraient être directement affectées par cette catastrophe.

"Dans le cas d’un tremblement de terre, le nombre de personnes victimes de fractures par écrasement est particulièrement important, souligne Eric Weerts, spécialiste de l’urgence à Handicap International. On recense également de très nombreuses blessures qui peuvent conduire à des amputations, des lésions nerveuses avec paralysie d’un membre ou des lésions de la moelle épinière qui peuvent engendrer des paralysies. Et quand les structures médicales sont désorganisées, voire détruites comme c’est le cas pour l’hôpital de Manta (district de Maniba) situé dans une zone très touchée par le séisme, il est nécessaire d’apporter notre expertise pour permettre une prise en charge adaptée des blessés".

L’action de Handicap International pourrait donc se concentrer sur les besoins en réadaptation, pour favoriser le rétablissement des blessés, et éviter les séquelles définitives. L’association a mis en alerte ses équipes basées en Bolivie et en Colombie, pour préparer une intervention auprès des personnes les plus touchées.

Handicap International est familière des tremblements de terre, elle est notamment intervenue en 2015 auprès des victimes du séisme qui avait fait 8 700 morts et 22 000 blessés au Népal, notamment pour proposer des soins de réadaptation et distribuer des kits d’urgence.

Parce que chaque seconde compte: aidez notre équipe sur le terrain en faisant un don.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Violences dans la bande de Gaza : HI demande la protection des personnes les plus fragiles
© HI
Urgence

Violences dans la bande de Gaza : HI demande la protection des personnes les plus fragiles

Alors que Gaza vient de connaitre une nouvelle journée de manifestations qui a fait plus de 610 blessés selon les premières estimations, HI appelle toutes les parties au conflit à assurer la protection des civils. HI s’inquiète plus particulièrement du sort des personnes les plus vulnérables et demeure très préoccupée par la quantité de blessures aux membres inférieurs, susceptibles de générer des handicaps permanents. HI renouvelle ses appels à une levée du blocus qui pénalise l’ensemble de la population de Gaza, et particulièrement les personnes blessées. 

Blessé par balle : une expérience traumatisante Urgence

Blessé par balle : une expérience traumatisante

Ahmed a 15 ans. Il a été blessé à la cuisse droite juste au-dessus du genou lors d’une manifestation à la frontière entre Gaza et Israël. Il est pris en charge par une équipe de HI. Dès que sa blessure sera cicatrisée, il pourra commencer les séances de rééducation. Il a également besoin d’aide psychologique. 

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps
© Ali Jadallah / Anadolu Agency / AFP
Urgence

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps

Près de 3 000 ont été blessées lors des manifestations des 14 et 15 mai dernier à la frontière entre Gaza et Israël. Les services médicaux à Gaza sont débordés par l’afflux massif et soudain de blessés. HI met en place des services de réadaptation pour éviter aux patients des handicaps et leur permettre de conserver ou de retrouver leur mobilité.