Accès direct au contenu
 
 

Equateur: Handicap International prépare une intervention auprès des blessés

Urgence

Les équipes de l’association sont mobilisées depuis le matin du 17 avril, pour préparer une intervention en Equateur, violemment frappé par un tremblement de terre, et venir en aide aux blessés, pour leur apporter des soins de réadaptation.

A woman cries as the search and rescue workers on duty over the collapsed buildings in Pedernales, Manabi Province of Ecuador on April 17, 2016.

A woman cries as the search and rescue workers on duty over the collapsed buildings in Pedernales, Manabi Province of Ecuador on April 17, 2016. | © Josep Vecino / Anadolu Agency

Un séisme d’une magnitude de 7.8 – le plus violent depuis plus de 35 ans - a frappé l’Equateur dans la nuit du 16 au 17 avril 2016, affectant principalement les zones côtières du pays. Plus de 500 personnes ont perdu la vie, le nombre de blessés pourrait dépasser 4 500. Mais plus de 70 000 personnes pourraient être directement affectées par cette catastrophe.

"Dans le cas d’un tremblement de terre, le nombre de personnes victimes de fractures par écrasement est particulièrement important, souligne Eric Weerts, spécialiste de l’urgence à Handicap International. On recense également de très nombreuses blessures qui peuvent conduire à des amputations, des lésions nerveuses avec paralysie d’un membre ou des lésions de la moelle épinière qui peuvent engendrer des paralysies. Et quand les structures médicales sont désorganisées, voire détruites comme c’est le cas pour l’hôpital de Manta (district de Maniba) situé dans une zone très touchée par le séisme, il est nécessaire d’apporter notre expertise pour permettre une prise en charge adaptée des blessés".

L’action de Handicap International pourrait donc se concentrer sur les besoins en réadaptation, pour favoriser le rétablissement des blessés, et éviter les séquelles définitives. L’association a mis en alerte ses équipes basées en Bolivie et en Colombie, pour préparer une intervention auprès des personnes les plus touchées.

Handicap International est familière des tremblements de terre, elle est notamment intervenue en 2015 auprès des victimes du séisme qui avait fait 8 700 morts et 22 000 blessés au Népal, notamment pour proposer des soins de réadaptation et distribuer des kits d’urgence.

Parce que chaque seconde compte: aidez notre équipe sur le terrain en faisant un don.

Published on: 20 avril 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

 Covid-19 au Bangladesh, Inde et Pakistan : une situation alarmante
© HI
Urgence

Covid-19 au Bangladesh, Inde et Pakistan : une situation alarmante

L’Asie du Sud voit une augmentation très inquiétante du nombre de cas de l'épidémie de Covid-19, notamment en Inde, au Pakistan et au Bangladesh où intervient Handicap International (HI). Ces trois pays comptent déjà 565'000 cas de personnes contaminées, dont plus de 330'000 personnes en Inde, quatrième pays le plus touché au monde. Pour les personnes les plus vulnérables, cette situation est particulièrement inquiétante, car la crise sanitaire fragilise leur accès aux soins et à l’aide humanitaire.

HI aide des milliers de Vénézuéliens réfugiés en Colombie
© HI
Santé Urgence

HI aide des milliers de Vénézuéliens réfugiés en Colombie

La Colombie accueille 1,8 millions de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays. Handicap International (HI) apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables ainsi qu’aux communautés hôtes en Colombie.

 

Rwanda : suivre les cours à la télévision
© HI
Santé Urgence

Rwanda : suivre les cours à la télévision

Face à l’épidémie du Covid-19 au Rwanda, Handicap International (HI) adapte ses activités dans les différentes zones d’interventions. Nous sensibilisons les populations, distribuons des masques, de la nourriture, et adaptons les cours à la télévision pour les élèves handicapés.