Go to main content

"Est-ce que les médecins vont me rendre ma jambe?"

Urgence
Népal

En avril et mai 2015, deux séismes successifs ont ravagé le Népal, un des pays les plus pauvres de la planète. Un an après, de nombreuses habitations sont toujours en ruine, beaucoup de rues restent impraticables. Des milliers de Népalais ont tout perdu, certains sont lourdement blessés, d’autres handicapés à vie…

Nirmala et Jay Narayan Nadav, physiothérapeute de Handicap International

Nirmala et Jay Narayan Nadav, physiothérapeute de Handicap International | © Lucas Veuve / Handicap International

C’est le cas de Nirmala. Cette petite fille de 7 ans regardait la télévision chez elle lorsque la terre a tremblé. Elle s’est précipitée dehors mais un mur s’est écroulé sur elle, broyant sa jambe droite.

Les médecins n’ont pas eu le choix. Pour sauver la vie de Nirmala, il a fallu l’amputer… La première chose que la petite fille a demandée à son réveil à son papa était : "Est-ce que les médecins vont me rendre ma jambe ?".

Grâce à la générosité de nos donateurs, nous avons pu lui confectionner une "nouvelle jambe". Découvrez dans la vidéo ci-dessous comment Nirmala et Khembro, une autre petite fille qui a perdu une jambe dans le séisme, réapprennent à marcher.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le centre de réadaptation d’une ONG partenaire de Handicap International détruit dans la Ghouta orientale
© HI

Le centre de réadaptation d’une ONG partenaire de Handicap International détruit dans la Ghouta orientale

L’escalade extrême des bombardements dans la partie orientale de la Ghouta assiégée depuis les dernières 72 heures a fait plus de 300 victimes civiles et causé des dommages très importants aux infrastructures – particulièrement aux hôpitaux, aux cliniques et aux abris où les civils ont trouvé refuge.

«J’ai compris à quel point sa vie avait changé»
© Philippa Poussereau / HI

«J’ai compris à quel point sa vie avait changé»

Ibrahim est l’un des 600’000 réfugiés rohingyas ayant fui les violences qui ont éclaté au Myanmar en août 2017. Lourdement blessé, sa vie a radicalement changé. Farhana, physiothérapeute chez HI, travaille au camp de Kutupalong au Bangladesh, l’un des plus grands camps de réfugiés du monde.

Plus de 8000 réfugiés au Burundi : HI évalue la situation d’urgence
© Terre des Hommes/HI

Plus de 8000 réfugiés au Burundi : HI évalue la situation d’urgence

Suite aux affrontements actuels qui ont lieu à l’Est de la République démocratique du Congo, plus de 8000 personnes se sont réfugiées dans le sud du Burundi depuis le 24 janvier. HI a évalué les besoins des populations affectées, en collaboration avec l’ONG Terre des Hommes, et envisage une intervention d’urgence.