Go to main content

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps

Urgence
Palestine

Près de 3 000 ont été blessées lors des manifestations des 14 et 15 mai dernier à la frontière entre Gaza et Israël. Les services médicaux à Gaza sont débordés par l’afflux massif et soudain de blessés. HI met en place des services de réadaptation pour éviter aux patients des handicaps et leur permettre de conserver ou de retrouver leur mobilité. 

Un enfant de 11 ans blessé lors d’une manifestation à Gaza le 12 mai dernier.

Un enfant de 11 ans blessé lors d’une manifestation à Gaza le 12 mai dernier. | © Ali Jadallah / Anadolu Agency / AFP

En tout, près de 12 000 personnes ont été blessées- dont plus de 3 500 par balles – depuis le début des manifestations en mars dernier. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 11% (1) des blessés depuis le début des manifestations risquent de développer un handicap permanent, soit plus de 1 000 personnes.

Les hôpitaux étant débordés, les patients doivent en sortir très rapidement, ce qui ne permet pas d’assurer le suivi post-opératoire nécessaire. Un patient risque alors de développer des infections et des complications qui peuvent entrainer des séquelles invalidantes et causer un handicap permanent.

Pour faire face à l’urgence, HI et ses partenaires locaux mettent en place 10 équipes mobiles composées de professionnels de la réadaptation, des psychologies et des travailleurs sociaux.  Elles auront pour mission d’assurer les soins en réadaptation et soutien psychosocial des blessés et de leurs familles. 

Apportez-leur votre aide en faisant un don


(1) http://healthclusteropt.org/pages/3/situation-reports

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
© HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, HI soutient toujours les victimes de la catastrophe.

« J’avais perdu l’espoir de retrouver une vie normale »
© Abedelrahman Abu Hassanien / HI
Réadaptation

« J’avais perdu l’espoir de retrouver une vie normale »

Ahmad a 16 ans. Une balle lui a gravement blessé la jambe. Bloqué dans son lit, il se sent très seul. HI l’aide à redevenir un adolescent comme les autres. 

Déclaration commune des ONG sur les accords conclus au Yémen par les parties belligérantes
© HI
Urgence

Déclaration commune des ONG sur les accords conclus au Yémen par les parties belligérantes

Les organisations humanitaires installées au Yémen tiennent à féliciter les parties au conflit pour la coopération et la persistance qui ont abouti à des accords les plus positifs enregistrés pour les civils yéménites depuis plus de trois ans. Ces accords représentent une étape importante dans la mise en place d'une paix réelle et durable au Yémen et pourraient avoir un impact sur cette crise humanitaire qui touche des millions de personnes.