Guerre en Libye : des conséquences inimaginables pour les civils | Handicap International CH
Accès direct au contenu
 
 

Guerre en Libye, une crise humanitaire grave oubliée

Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians
Libye

Présente à Tripoli, Misrata et Benghazi, Handicap International (HI) alerte sur les conditions de vie des Libyens au cœur d’une guerre qui s’est intensifiée et complexifiée ces derniers mois en raison d’une multiplication des parties prenantes au conflit et de l’ingérence de puissances étrangères.

HI engagée pour éduquer au danger des mines

HI engagée pour éduquer au danger des mines | | © Till Mayer / HI

« Les Libyens sont profondément marqués par 6 ans de guerre. Les bombardements, les déplacements forcés, l’insécurité liée aux rivalités entre factions armées mais aussi l’inexorable déstructuration de l’économie et de services essentiels comme la santé, l’éducation, etc., ont fini d’épuiser mentalement la population. On observe de plus en plus des signes de détresse : angoisse, dépression, consommation de médicaments, drogue, alcool, etc. et les violences se multiplient. Le traumatisme de la guerre civile touche toute une génération, en particulier les plus jeunes qui n’ont aucune perspective d’avenir », déclare Thomas Calvot, chef de mission de HI Lybie.

Voici quelques faits :

 
Published on: 3 septembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI soutient les personnes handicapées et leurs aidants à faire face aux défis de la guerre
© Till Mayer/HI
Mobilisation Stop Bombing Civilians

HI soutient les personnes handicapées et leurs aidants à faire face aux défis de la guerre

En Libye, dans la ville de Benghazi et ses environs, Handicap International (HI) fournit des soins en réadaptation physique et en soutien psychologique dans 5 centres de santé ainsi qu’aux domiciles des personnes handicapées.

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Bénéficiaires Mobilisation Urgence

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe. Les volontaires de HI sillonnent les quartiers pour identifier des personnes blessées et qui ont besoin d’aide. 
 

Bombardement des civils : des parlementaires contestent la décision du Conseil fédéral
© HI
Stop Bombing Civilians

Bombardement des civils : des parlementaires contestent la décision du Conseil fédéral

La Suisse a décidé de privilégier les activités militaires au détriment des populations civiles.