Go to main content

Handicap International organise son second "Golf Charity Trophy" pour soutenir ses projets auprès des plus vulnérables

Réunir des philanthropes autour d’une passion commune, le Golf, c’est le pari que s’était lancé Handicap International l’été dernier en organisant son propre tournoi de bienfaisance. Forte de ce succès, l’organisation réitère l’expérience le 1er juillet 2016 à Andermatt. Christa Rigozzi, ambassadrice de l’ONG, sera la marraine de l’événement. La somme recueillie contribuera aux projets de Handicap International à travers le monde, pour soutenir les personnes les plus vulnérables.

Golf Charity Trophy

Golf Charity Trophy | (c) Handicap International

Le golf est un sport associé au terme de Handicap. Cette fois-ci, il s’agira de jouer pour soutenir les personnes handicapées dans le monde. Cette cause réunira des golfeurs "au grand cœur" qui vont s’affronter dans le cadre idyllique du 18 trous, de l’hôtel The Chedi Andermatt, le 1er juillet 2016.

Pour Handicap International, c’est l’occasion d’aller à la rencontre des grands donateurs sur leur terrain de prédilection et de les sensibiliser aux causes qui lui tiennent à cœur.

"Le bilan positif du premier tournoi de bienfaisance, organisé à Saint-Moritz en juillet dernier, nous a motivé à réitérer l’expérience. A Andermatt, nous partagerons un moment privilégié avec les bienfaiteurs pour les motiver à apporter leur soutien dans les 59 pays où Handicap International développe des projets, explique Petra Schroeter, directrice de Handicap International Suisse. J’aimerais également attirer leur attention sur le fait que le monde est en proie à des conflits d’une violence inouïe. Les armes explosives sont massivement utilisées dans des zones peuplées et provoquent de nombreuses victimes, à 92% des civils! Nous avons besoin de la mobilisation de tous pour une intervention ciblée et efficace."

Handicap International compte bien amener les participants à se surpasser sur le green mais également à dépasser les 35'000 francs récoltés l’année dernière, grâce à la générosité des golfeurs. Cette année, les participants auront la chance de jouer en compagnie de golfeurs de prestige comme Bernhard Russi, Maria Walliser et Carlos Lima. L’ambassadrice de Handicap International, Christa Rigozzi, agrémentera la journée de sa présence et animera le dîner de gala qui se tiendra au restaurant de l’hôtel The Chedi Andermatt. Le groupe acapella "The Singing Pinguins" divertira les convives tout au long de la soirée, à l’issue de laquelle la somme recueillie sera remise à la directrice de l’association.

C’est grâce au soutien de deux principaux sponsors, la Banque CIC et Subaru, et à la collaboration de Samih Sawiris, que le tournoi a pu être organisé par le Club 5000, cercle de soutien de Handicap International.

De plus amples renseignements sur le tournoi: http://hischweiz.wix.com/golfcharity2016.

Le prochain "Golf Charity Trophy" se déroulera, le 23 septembre 2016, au Golf du Domaine Impérial à Gland, en Suisse romande.

Published on: 30 juin 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nos drapeaux sur le pont du Mont-Blanc
(c) Basile Barbey / HI
Événement Stop Bombing Civilians

Nos drapeaux sur le pont du Mont-Blanc

Les drapeaux du pont du Mont-Blanc sont aux couleurs de Handicap International (HI) et de sa campagne de mobilisation « Stop bombing civilians ». Objectifs : appeler les Etats à reconnaitre l’ampleur du problème et s’engager à mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Les civils, victimes des combats puis des restes explosifs
© Agence ISNA / HI
Stop Bombing Civilians

Les civils, victimes des combats puis des restes explosifs

Au Yémen, l’utilisation massive des armes explosives laissent une contamination qui, après les combats, ajoute un danger supplémentaire pour les civils.

Rwanda : 25 ans après le génocide, « les traumatismes sont toujours palpables »
© Giles Duley/HI
Événement

Rwanda : 25 ans après le génocide, « les traumatismes sont toujours palpables »

Le Rwanda entamera ce dimanche la commémoration du génocide des Tutsis, qui avait entraîné en 1994 la mort de plus de 800'000 personnes. Vingt-cinq ans plus tard, près d’une personne sur trois souffre de troubles de stress post-traumatiques. Présente depuis 1994 aux côtés des victimes, nous continuons d’accompagner les victimes directes et indirectes des violences.