Accès direct au contenu
 
 

Covid-19 : HI s’engage pour les plus fragiles

Insertion Santé Urgence
International

Les cas confirmés de la pandémie Covid-19 augmentent rapidement dans le monde entier. Aujourd’hui, 94% des 55 pays où Handicap International (HI) intervient sont touchés. Il est maintenant primordial d’empêcher maintenant une propagation incontrôlée de la pandémie. Nos équipes restent donc auprès de nos bénéficiaires partout où cela reste possible, adaptant leurs modalités d’intervention pour protéger un maximum de personnes.

Un travailleur humanitaire de l'équipe HI en Ouganda (photo d'arcive)

Un travailleur humanitaire de l'équipe HI en Ouganda (photo d'archive) | © Quinn Neely / HI

Engagement pour les plus fragiles

« Nous adaptons nos projets dans tous les pays où cela est encore possible. Il s’agit d’abord de protéger nos bénéficiaires qui comptent parmi les plus vulnérables face à ce virus. Le défi consiste à prévenir la transmission du virus et à répondre aux besoins fondamentaux des personnes à risque afin qu'elles ne deviennent pas encore plus vulnérables à l'infection. Nous voulons leur garantir l'accès à la nourriture, aux produits d'hygiène et aux services de santé. Les adaptations se font dans chaque pays et selon le contexte sur place. Certains projets sont en attente, d’autres sont adaptés et des nouveaux projets spécifiques sont initiés en réponse à la crise Covid-19. Pour l’heure les secteurs prioritaires sont l’hygiène, la protection, l’accès aux moyens de subsistances, le soutien psychosocial et l’appui logistique aux acteurs de la communauté humanitaire pour le transport l’aide humanitaire »  explique Fanny Mraz, de la Direction de l’Urgence de HI. 

La sensibilisation essentielle à l’hygiène

L’urgence sanitaire et médicale doit nécessairement se combiner à des actions de sensibilisation et d’éducation. Pour y répondre, les membres de nos équipes sont formés pour pouvoir se protéger eux-mêmes et sensibiliser les personnes qu’ils aident aux messages de prévention. 

« Nous sommes confrontés aux mêmes problématiques qu’ailleurs. Se procurer des masques sera par exemple aussi difficile qu’en Europe, voire bien plus. Et d’autres difficultés vont certainement apparaître ; une épidémie de Covid-19 augmentera de manière considérable les discriminations et les violences basées sur le handicap, le genre et l’âge mais aussi envers certains groupes, tels que les migrants, personnes déplacées, demandeurs d'asile, réfugiés. » poursuit Fanny Mraz.

HI s’engage donc à fournir des modalités de diffusion des messages diffèrent selon le public ciblé. Des conseils précis s’adressent ainsi aux personnes handicapées, avec une adaptation des messages pour celles ayant des difficultés à communiquer, comme les personnes sourdes, malentendantes, ou malvoyantes. 

Adaptation et mesures supplémentaires pour nos projets existants

Aujourd’hui, 48 de nos projets ont déjà été adaptés et intègrent des mesures de sensibilisation et de prévention, notamment en Algérie, au Bangladesh, en Colombie, en Éthiopie, en Haïti, en Libye, à Madagascar, au Mali, en Sierra Leone et dans d'autres pays. Au Rwanda par exemple, nous travaillons sur la logistique pour permettre l'utilisation de gants, de masques et de gel hydro alcoolique. 

Nos équipes ont été formées pour fournir des informations de prévention aux personnes qu'elles soutiennent. Par exemple, des affiches contenant des explications simples sur la façon de se laver correctement les mains et de garder ses distances ont été distribuées ou expliquées à la radio. Des modalités de communications spécifiques sont donc utilisées pour toucher un maximum de personnes, notamment avec l’utilisation des médias et de plateforme internet. 

Vous aussi aidez les plus fragiles! 

Published on: 7 avril 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Beyrouth : HI prêt à contribuer à l’effort humanitaire collectif
© Anwar AMRO / AFP
Urgence

Beyrouth : HI prêt à contribuer à l’effort humanitaire collectif

La situation à Beyrouth reste dramatique : les hôpitaux sont surpeuplés, des milliers de personnes sont blessées et le besoin de traitements de réadaptation sera énorme.

Les victimes de l'explosion à Beyrouth ont besoin de l'aide de HI
© Mikhail Alaeddin / Sputnik /AFP PHOTO
Urgence

Les victimes de l'explosion à Beyrouth ont besoin de l'aide de HI

Les scènes de dévastation qui ont suivi une énorme explosion à Beyrouth ne laissent aucun doute quant aux besoins immédiats et urgents des plus de 5’000 personnes blessées. L'équipe d'experts de Handicap International (HI) déjà basée dans le pays est prête à venir en aide aux personnes dans le besoin.

Être une femme sur un chantier de génie civil en RDC
(c) HI
Inclusion Insertion

Être une femme sur un chantier de génie civil en RDC

« Travaux d’hommes », « demande une force physique », « forte pénibilité » : l’inclusion des femmes sur les chantiers de génie civil reste difficile à cause des préjugés en République Démocratique du Congo (RDC). Malgré cela l’une des équipes mobiles d’intervention rapide de Handicap International (HI) est menée par une femme. Nous vous invitons à découvrir son parcours inspirant.