Accès direct au contenu
 
 

HI aide Ismail, victime d’une mine antipersonnel à se tenir debout

Bénéficiaires Réadaptation
Liban Syrie

Après une explosion de mine en 2014, Ismaël (14 ans) a dû être amputé des deux jambes au-dessus du genou. Handicap International (HI) lui apprend à marcher avec ses prothèses. Afin d'assurer l'autonomie du jeune homme et lui permettre de mener ses activités du quotidien, il est crucial que ces prothèses soient adaptées.

Ismail est heureux d’avoir reçu ses nouvelles prothèses

Ismail est heureux d’avoir reçu ses nouvelles prothèses | | ©HI

La dernière paire de prothèses qu’Ismail utilisait n’était plus adaptée. Ses anciennes prothèses étaient devenues trop petites et ne correspondaient plus à sa taille. Il fallait les changer…

« Des prothèses trop petites peuvent entrainer une gêne et des complications importantes, empêchant Ismail de se déplacer de manière autonome », explique la kinésithérapeute de HI », Rana Al Adbel.

Nos équipes de réadaptation ont évalué son état physique et fourni de nouvelles prothèses, adaptées à sa taille, pour qu’il puisse continuer à marcher et vivre normalement.

Vivre dignement

La famille d’Ismail se compose de deux parents et six enfants âgés de cinq à vingt-sept ans. Ils vivent dans une zone rurale très isolée et inaccessible.

Ils sont directement impactés par la pandémie Covid-19 car ils n’ont plus les moyens d’acheter les produits de première nécessité, notamment la nourriture, dont ils ont besoin.
Ismail ne souhaite pas retourner vivre en Syrie car la situation est toujours instable et dangereuse dans sa région d’origine. Il souhaite suivre une formation et trouver un emploi stable.

« Je veux gagner de l’argent pour permettre à ma famille de vivre dignement », affirme-t-il.

Published on: 12 octobre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

6 ans aux côtés de Say Noy
| © Lucas Veuve / HI
Inclusion Insertion Réadaptation

6 ans aux côtés de Say Noy

En 2014, Say Noy arrive au centre de réhabilitation de Kampong Cham, au Cambodge. Déterminée à se remettre sur pied, la petite fille retrouve peu à peu le sourire. Avec notre aide, elle a appris à marcher à nouveau.

Nirmala et Khendo font leurs premiers pas ensemble
© Prasiit Sthapit/HI - 2018
Inclusion Insertion Réadaptation

Nirmala et Khendo font leurs premiers pas ensemble

Le 25 avril 2015, un violent tremblement de terre secoue le Népal. A des centaines de kilomètres l’une de l’autre, Nirmala et Khendo sont ensevelies sous les décombres. Elles sont emmenées à l’hôpital et sont amputées d’une jambe. Elles s’y rencontrent, suivent de nombreuses séances de réadaptation avec nos physiothérapeutes et réapprennent à marcher. Elles sont devenues inséparables et vont à l’école ensemble.

Comme pour Nirmala et Khendo, permettez à d’autres enfants de vivre de nouvelles premières fois. Découvrez d’autres histoires.

Covid-19 au Rwanda : Handicap International propose des séances de réadaptation « en ligne »
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 au Rwanda : Handicap International propose des séances de réadaptation « en ligne »

Dans le contexte de l’épidémie Covid-19 qui touche aussi le Rwanda, nous avons innové en mettant en place depuis mars 2020 une plateforme virtuelle pour permettre aux patients de suivre des séances de physiothérapie à distance.