Goto main content
 
 

Le cyclone BATSIRAI menace plus de 500’000 personnes

Urgence
Madagascar

Un cyclone tropical se rapproche rapidement de Madagascar, mettant en danger des centaines de milliers de personnes. Les équipes de HI sur place se préparent à faire face à l’impact.
 

Les inondations suite à la tempête tropicale Ana

Les inondations suite à la tempête tropicale Ana | © R.RAZAFIMAHATRATRA/ HI

Un effet potentiellement dévastateur

La saison des cyclones a commencé dans l’océan Indien. Aujourd’hui, le cyclone tropical BATSIRAI-22 se rapproche rapidement des côtes de Madagascar, après être passé près de la Réunion et de l’île Maurice. Avec des vents à plus de 231 km/h, ce cyclone est particulièrement dangereux et devrait évoluer en cyclone de catégorie 4 d’ici samedi 5 février. Il devrait s’abattre sur la côte malgache le même jour et traverser l’île sur un axe ouest sud-ouest.

Bien que son impact demeure incertain, la situation est d’autant plus alarmante que les zones situées sur son passage se relèvent à peine des inondations de la semaine dernière, causées par la tempête tropicale Ana. Elle avait en effet touché plus de 130’000 personnes et fait près de 50 victimes, et l’eau tombée pendant les fortes précipitations doit encore être évacuée. La situation pourrait avoir de graves conséquences, notamment sur les 27’000 personnes déplacées dans le pays et qui se retrouvent à nouveau menacées par le cyclone. Le risque de fortes crues est élevé dans les régions du sud-ouest, qui sont frappées par une terrible de sécheresse et situées sur des bassins-versants. Ces inondations pourraient rapidement se transformer en « rivières » dévastatrices, avec des courants extrêmement violents.

Madagascar en état d'urgence

Le gouvernement malgache a déclaré l’état d’urgence et activé un plan national de contingence. Les autorités prévoient des précipitations intenses, des inondations, de violentes rafales de vent, des glissements de terrain et des coupures d’électricité, qui devraient toucher près de 595’000 personnes. Un tel choc pourrait laisser des centaines de milliers de personnes sans abri, exposées à un risque de blessures et privées d’accès à l’eau potable, à la nourriture ou à des services médicaux importants.
Les besoins liés aux précédentes inondations n’ayant pas été couverts, les communautés se retrouvent sous la menace d’une crise aggravée. Les personnes handicapées et les personnes âgées sont particulièrement vulnérables, car elles sont souvent laissées pour compte lors de catastrophes naturelles.

Sur place, HI se prépare au pire

HI a déjà commencé à mobiliser ses équipes et les ressources disponibles, pour se préparer à l’arrivée du cyclone et contribuer à l’évaluation rapide menée par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes. Les équipes de HI distribuent des plans de préparation aux urgences à leurs partenaires et aux communautés, afin de promouvoir les bonnes pratiques en matière de sécurité. HI prévoit également la distribution de biens humanitaires d’urgence déjà présents sur place, comprenant notamment des aides à la mobilité, des kits d’hygiène et des couvertures. Des mesures sont également prises pour évaluer et répondre aux besoins des personnes handicapées, avant et après le cyclone.

« Pour l’instant, on se prépare à de gros dégâts, » annonce Vincent Dalonneau, le directeur pays de HI à Madagascar. « Il vaut mieux prévenir que guérir. »

Published on: 3 février 2022
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une ligne d'assistance téléphonique pour la santé mentale en Ukraine
© HI
Santé Urgence

Une ligne d'assistance téléphonique pour la santé mentale en Ukraine

Handicap International participe à une ligne d'assistance téléphonique pour permettre aux populations touchées par la guerre d'accéder à des services de soutien psychosocial à tout moment, en tout lieu.

« Nous sommes très touchés par la situation »
© HI
Urgence

« Nous sommes très touchés par la situation »

Nos équipes soutiennent à l’ouest de l’Ukraine, un centre d’accueil pour enfants polyhandicapés, qui a accueilli 42 enfants supplémentaires évacués de Louhansk. Après l'aide d'urgence, nous prévoyons un soutien à long terme pour les personnes déplacées.

Aider où les besoins sont les plus importants
© HI
Réadaptation Urgence

Aider où les besoins sont les plus importants

Dans toute l'Ukraine, nous soutenons les personnes déplacées et les hôpitaux où les besoins sont les plus importants. La prise en charge des victimes d'incendie et des blessés amputés devient chaque jour plus difficile. Nous remarquons que de plus en plus de bénévoles, dont des étudiants, s'occupent des blessés. En outre, la situation des personnes âgées ou handicapées se dégrade dramatiquement, surtout dans l'est de l'Ukraine.