Goto main content
 
 

Nouveau cylone Emnati à Madagascar

Urgence
Madagascar

Suite au passage dévastateur du cyclone Batsirai, Madagascar se prépare à l’arrivée d’une nouvelle tempête: Emnati. HI redoublement d’efforts pour acheminer l’aide d’urgence avant son arrivée.

Les kits d’urgence de HI sont en route pour être distribués aux rescapés du cyclone Batsirai, avant l’arrivée imminente d’Emnati.

Les kits d’urgence de HI sont en route pour être distribués aux rescapés du cyclone Batsirai, avant l’arrivée imminente d’Emnati. | © HI

500'000 personnes menacées - encore une fois

Avec des vents de plus de 160 kilomètres à l'heure, le cyclone Emnati se dirige actuellement vers les côtes de Madagascar et menace environ 500'000 personnes, à peine deux semaines après que le cyclone Batsirai ait dévasté l'île. Le nouveau cyclone tropical violent devrait toucher terre le mardi 22 février au sud de Mananjary. La région est encore en ruines à cause de la récente tempête.

"Les gens sont épuisés, aussi bien physiquement que moralement", explique Vincent Dalonneau, chef de projet HI à Madagascar. Ils vivent un cauchemar qui semble sans fin".

Une évolution similaire à celle de Batsirai

Les prévisions montrent qu'Emnati suivra probablement un cours similaire à celui du cyclone Batsirai.

"Livah Rabearison, collaboratrice de HI à Madagascar : "Pour le moment, la plus grande crainte est qu'Emnati suive le même chemin que Batsirai et touche les mêmes régions".

Le cyclone Emnati sera la quatrième tempête tropicale à frapper Madagascar en quelques mois seulement. Il y a à peine deux semaines, le cyclone Batsirai de catégorie 4, accompagné de vents violents, a rasé des milliers d'habitations, inondé des villages entiers, détruit des écoles et des hôpitaux et coûté la vie à plus de 120 personnes. Beaucoup n'ont toujours pas d'accès fiable à l'eau potable, à la nourriture, à l'électricité ou à des abris.

"Des familles qui venaient de rentrer chez elles sont à nouveau contraintes de fuir", explique Livah. "Les routes et les moyens de transport étant toujours endommagés, l'évacuation vers des abris sûrs pourrait cette fois être encore plus difficile, surtout pour les personnes à mobilité réduite et les personnes âgées. Les bâtiments qui étaient encore debout après le premier cyclone sont beaucoup plus menacés d'effondrement dans leur état endommagé. Et les familles qui ont à peine commencé à reconstruire leurs maisons risquent de devoir tout recommencer..."

HI accompagne la préparation et la reconstruction

Nous aidons les communautés touchées par le cyclone Batsirai à se préparer à la nouvelle tempête. Nous avons élaboré des plans d'urgence pour les familles et préparé des kits d'approvisionnement essentiels, comprenant entre autres des couvertures, des moustiquaires, des ustensiles de cuisine, du matériel de prévention du Covid, des produits d'hygiène et de l'eau potable.

 

Published on: 21 février 2022
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une ligne d'assistance téléphonique pour la santé mentale en Ukraine
© HI
Santé Urgence

Une ligne d'assistance téléphonique pour la santé mentale en Ukraine

Handicap International participe à une ligne d'assistance téléphonique pour permettre aux populations touchées par la guerre d'accéder à des services de soutien psychosocial à tout moment, en tout lieu.

« Nous sommes très touchés par la situation »
© HI
Urgence

« Nous sommes très touchés par la situation »

Nos équipes soutiennent à l’ouest de l’Ukraine, un centre d’accueil pour enfants polyhandicapés, qui a accueilli 42 enfants supplémentaires évacués de Louhansk. Après l'aide d'urgence, nous prévoyons un soutien à long terme pour les personnes déplacées.

Aider où les besoins sont les plus importants
© HI
Réadaptation Urgence

Aider où les besoins sont les plus importants

Dans toute l'Ukraine, nous soutenons les personnes déplacées et les hôpitaux où les besoins sont les plus importants. La prise en charge des victimes d'incendie et des blessés amputés devient chaque jour plus difficile. Nous remarquons que de plus en plus de bénévoles, dont des étudiants, s'occupent des blessés. En outre, la situation des personnes âgées ou handicapées se dégrade dramatiquement, surtout dans l'est de l'Ukraine.