Accès direct au contenu
 
 

Porrentruy : invitation au vernissage de l’exposition pour dire NON aux bombardements des civils

Stop Bombing Civilians
Suisse

Dans le cadre de sa campagne « Stop bombing civilians », Handicap International (HI) vous invite au vernissage de son exposition à la galerie du Faubourg à Porrentruy le samedi 27 juin à 19h. Marco Kirschbaum, directeur de HI Suisse prendra la parole aux côtés de Pierre-Alain Fridez, Conseiller national et Martial Courtet, Président du Gouvernement jurassien et Ministre de la culture. 

Discours de Marco Kirschbaum durant le vernissage de l'exposition

Discours de Marco Kirschbaum durant le vernissage de l'exposition | © Christiaan Meijer / HI

En Syrie, en Irak ou encore au Yémen, les armes explosives puissantes et imprécises ravagent des villes entières. Quand les bombardements ont lieu dans des zones peuplées, les victimes sont à 90% des civils ! Au mépris du droit international humanitaire et des Conventions de Genève, les bombardements en zones urbaines tuent ou blessent 60 civils chaque jour ! Ce massacre inacceptable brise la vie de milliers d’innocents. Après plus de 35 ans de combat contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions, qui ont abouti au Traité d’Ottawa (1997) et à la Convention d’Oslo (2008), HI s’engage depuis 6 ans contre le bombardement dans les zones peuplées. Car bombarder les civils ce n’est pas la guerre, c’est un crime !


Exposition « NON aux bombardements des civils »,
du 27 juin au 18 juillet, à la galerie du Faubourg à Porrentruy.
Vernissage le 27 juin à 19h.


L’exposition, composée de trois structures cubiques, présente, sous forme de textes et de photos, les conséquences dramatiques des bombardements des populations civiles dans les zones urbaines et détaille le processus politique international actuellement en marche. Elle invite également la population à agir contre l’utilisation des armes explosives en permettant à chacun d’écrire un message aux conseillers nationaux de son choix, par le biais d’une page web dédiée. L’objectif est de demander au gouvernement suisse de s’engager pleinement et pro-activement dans le processus politique en cours qui doit aboutir fin 2020 et de se positionner plus clairement et fermement contre le bombardement des civils dans les zones habitées. Accessible à tous, l’exposition est gratuite et libre d’accès. 

Plus d’informations sur l’exposition 
Horaires et informations pratiques via l’événement Facebook de la galerie du Faubourg

Retrouvez l'intreview radio de notre directeur Marco Kirschbaum sur le site de RFJ.


Galerie du Faubourg
Faubourg de France 17
2900 Porrentruy
Tél. +41 (0) 76 541 23 00
Ouverte tous les jours de 18h à 20h

Published on : 22 juin 2020

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bombardement des civils : des parlementaires contestent la décision du Conseil fédéral
© HI
Stop Bombing Civilians

Bombardement des civils : des parlementaires contestent la décision du Conseil fédéral

La Suisse a décidé de privilégier les activités militaires au détriment des populations civiles.

Retour à la vie avec courage
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Retour à la vie avec courage

Découvrez l’histoire de Marwan, un jeune garçon victime des bombardements au Yémen. Sa vie est bouleversée du jour au lendemain lorsqu’il perd sa jambe. Grâce au soutien de Handicap International (HI) il va pouvoir bénéficier de réadaptation, rééducation et de soutien psychosocial.  

Yémen : condamnation à mort pour la population civile
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Yémen : condamnation à mort pour la population civile

Handicap International (HI) lance son rapport « Condamnation à mort pour les civils : l’impact à long terme des armes explosives en zones peuplées au Yémen » le vendredi 12 juin 2020 lors d’un évènement co-organisé avec l’Irlande, la Mission permanente de l'Équateur auprès des Nations unies, le Réseau international sur les armes explosives (INEW), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).