Go to main content
 
 

Récoltes détruites au Mozambique : HI s’apprête à distribuer des rations alimentaires

Urgence
Mozambique

Dans les régions du Mozambique dévastées par le cyclone Idai, l’insécurité alimentaire devrait grimper en flèche dans les prochains mois. Nous distribuerons de l’aide alimentaire à 12'000 familles.

L’équipe logistique de HI évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales, 2019

L’équipe logistique de HI évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales, 2019 | © Fabrice Renoux/HI

1,85 million de personnes touchées

Le cyclone Idai a frappé dans la nuit du 14 mars et tué au moins 416 personnes, blessé plus de 1'500 personnes et réduit environ 1,85 million de personnes à dépendre de l’aide et de la protection humanitaires.

Récoltes gâchées

Le cyclone Idai, qui a frappé la côte du Mozambique, a provoqué des inondations colossales. Le niveau des eaux redescend mais environ 3 000 km² de terres sont encore submergés et 500'000 hectares de culture ont été détruits alors qu’elles étaient mûres pour la récolte. Les conséquences se feront sentir immédiatement. 

Distributions alimentaires

HI distribuera les stocks d’aliments de base du Programme Alimentaire Mondial, à savoir du riz, de l’huile et des haricots, à 12'000 familles. Dans les semaines à venir, ceci aidera les populations qui s’efforcent de reconstruire leur vie dans des circonstances très difficiles. Le Programme Alimentaire Mondial estime le coût de la fourniture d’aliments de survie aux victimes à 150 millions de dollars pour les trois prochains mois.

Inondations et risque de maladies

« Le risque de maladies transmissibles s’accroît terriblement à cause des eaux stagnantes et de la surpopulation dans les centres d’hébergement collectif qui accueillent désormais plus de 110 000 personnes déplacées. Le risque d’épidémie de paludisme et de choléra est très préoccupant. »

Fanny Mraz, directrice des opérations d’urgence de HI

Afin de réduire le risque de propagation des maladies, HI prévoit de distribuer à 8'000 familles des kits d’hygiène contenant des articles de base tels que du savon et de la lessive. 


 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Cinq ans de conflit au Yémen : 80% de la population dépend de l’aide humanitaire et les civils sont les premières victimes d'une guerre sans fin
(c) ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians Urgence

Cinq ans de conflit au Yémen : 80% de la population dépend de l’aide humanitaire et les civils sont les premières victimes d'une guerre sans fin

Depuis le début du conflit qui ravage le Yémen, Handicap International (HI) condamne l’utilisation massive des armes explosives (notamment des mines, armes interdites depuis 1999) et appelle toutes les parties concernées à lever les entraves administratives déraisonnables !

Mobilisation des équipes de HI face au Covid-19
© P. Poussereau / HI
Urgence

Mobilisation des équipes de HI face au Covid-19

Alors que l’Europe constitue désormais l'épicentre de la pandémie de Coronavirus, le virus continue de se propager à travers la planète, semant le désarroi le plus total. Le nombre de personnes atteintes augmente chaque jour. Face à cette situation inédite et dramatique, Handicap International (HI) prend des mesures exceptionnelles pour protéger ses équipes tout en préservant ses capacités opérationnelles afin de rester présente auprès des populations les plus fragiles.

1 million de déplacés à Idlib - la pire crise humanitaire en 9 ans du conflit syrien : appel de HI aux politiques et citoyens suisses
(c) E. Fourt
Stop Bombing Civilians Urgence

1 million de déplacés à Idlib - la pire crise humanitaire en 9 ans du conflit syrien : appel de HI aux politiques et citoyens suisses

Alors que près d'un million de personnes - principalement des femmes et des enfants – ont fui les combats et les bombardements à Idlib en Syrie, Handicap International (HI) appelle les États à s'engager pleinement dans le processus diplomatique international en cours visant à mieux protéger les civils contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées.