Go to main content

Un donateur sur le terrain

Cambodge

F. Clerc, donateur à Handicap International Suisse depuis quelques années, a profité de ses vacances au Cambodge pour aller voir de ses propres yeux l’impact de nos actions qu’il soutient. Avec sa fille, il a pu visiter le centre de réadaptation de Kompong Cham.

Mle Clerc avec les enfants accueillis au centre de réadaptation | François Clerc

Du don à la réalité

"Je suis donateur à Handicap International et j’avais été très touché, il y a quelques années, par un courrier de l'association racontant l'histoire de Kanha, une petite fille cambodgienne victime de l’explosion d’une mine. Lorsque nous avons décidé d’aller en vacances au Cambodge, nous avons contacté Handicap International pour savoir s’il était possible de visiter  les projets sur place et pourquoi pas, de rendre visite à cette petite fille. Nous voulions nous rendre compte du travail qui était fait. Handicap International nous a proposé de visiter le centre de réadaptation de Kompong Cham.

Arrivés au Cambodge, nous avons pris le taxi depuis la capitale pour rejoindre Kompong Cham,  une petite ville située à 2-3 heures de route de Pnomh Penh. Nous y avons visité l’atelier orthopédique. C’était très intéressant de voir les ouvriers confectionner les prothèses. Ils travaillent de manière tellement artisanale ! Ils étaient tous  expérimentés et semblaient vraiment très impliqués."

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

NOTRE NOUVEAU COURRIER DU CAMBODGE
© Gaspard Durosselle / Handicap International

NOTRE NOUVEAU COURRIER DU CAMBODGE

Chaque année, nous envoyons des nouvelles du terrain à nos donateurs concernant notre action au Cambodge. Lieux à très haute valeur symbolique, ce pays représente les débuts du travail de notre organisation en 1982. Handicap International y est toujours présente et continue d’accompagner les Cambodgiens les plus vulnérables, et parmi eux, des milliers de survivants de mines et restes explosifs de guerre.

Kanhara, l’histoire d’une battante
© S. de Groeve / Handicap International
Bénéficiaires Réadaptation

Kanhara, l’histoire d’une battante

Kanhara, dix ans, vit dans un village sur la route qui relie la ville de Kompong Cham à celle de Siem Reap. La petite fille a été amputée de la jambe et du bras droits après avoir été renversée par un camion alors qu’elle avait à peine quatre ans. Elle est suivie depuis 2015 par le centre de réadaptation de Handicap International à Kompong Cham. Du haut de ses dix ans, Kanhara vous lance un regard grave. Celui de quelqu’un que la vie n’a pas épargné et qui a dû se battre pour vivre, malgré son jeune âge.

Davann consacre sa vie au service des autres
(c) Lucas Veuve / Handicap International
Santé

Davann consacre sa vie au service des autres

Davann, 42 ans, est agent social pour Handicap International au Cambodge. Elle fait le lien entre les personnes handicapées des villages et le personnel du centre de réadaptation de Kampong Cham géré par l’association. Davann est un maillon indispensable d’une chaîne de solidarité destinée à aider les plus isolés et les plus démunis.