Go to main content
 
 

Vous souhaitez nous soutenir?

Solidarité

Solidarité | © PHILIPPE MERCHEZ / HANDICAP INTERNATIONAL

Notre service relations donateurs est à votre disposition pour toute question complémentaire au +41 22 710 93 38.

Published on: 23 décembre 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Broken Chair, porte-parole de Handicap International, tristement de retour dans l’actualité
(c) Carole Parodi / HI
Stop Bombing Civilians

Broken Chair, porte-parole de Handicap International, tristement de retour dans l’actualité

Broken Chair, symbole des victimes de mines antipersonnel sur la place des Nations à Genève, revient malheureusement en une de l’actualité. La décision du gouvernement américain d’utiliser de nouveau les mines va mettre en péril la vie des civils en zone de guerre. Il est alors important de se rappeler du rôle essentiel de ce monument de la Genève internationale.

Attaques au Yémen : les ONG sur place dénoncent des victimes civiles
© Camille Gillardeau / Handicap International
Stop Bombing Civilians

Attaques au Yémen : les ONG sur place dénoncent des victimes civiles

Handicap International et 10 autres ONG sont choquées et attristées d'apprendre que 31 civils ont été tués et 12 autres personnes blessées lors d'attaques contre le gouvernorat d'Al Jawf, dans le nord du Yémen, le 15 février.

Handicap International et Gniep Smoeun, victime d’une mine, lancent un appel aux Etats pour faire reculer le gouvernement Trump
(c) Basile Barbey / HI
Mines et autres armes Mobilisation

Handicap International et Gniep Smoeun, victime d’une mine, lancent un appel aux Etats pour faire reculer le gouvernement Trump

Ce jeudi 13 février 2020 à Genève, sous Broken Chair, monument symbole de la barbarie des mines, Handicap International et Gniep Smoeun ont appelé les Etats signataires du Traité d’Ottawa à user de toute leur influence pour que les USA reviennent sur leur révoltante décision de réintroduire les mines.