Go to main content
 

 

Mines et autres armes

 

Les mines continuent de faire une victime toutes les 2 heures. Handicap International démine les terres, assiste les victimes innocentes et mène des campagnes de prévention auprès des populations locales.

 

 

Quelles sont les armes concernées par notre action? 

 
Mines antipersonnel en Angola Mines antipersonnel en Angola Mines antipersonnel en Angola Mines antipersonnel en Angola

© H.Laurenge | Handicap International

Mines antipersonnel en Angola
 

Les mines antipersonnel

Les mines antipersonnel se trouvent la plupart du temps placées sous ou près du sol. Destinées à tuer ou blesser, elles peuvent exploser à tout moment au simple contact physique d’une personne ou d’un animal.

Fonctionnement d'une BASM Fonctionnement d'une BASM Fonctionnement d'une BASM Fonctionnement d'une BASM
Fonctionnement d'une BASM
 

Les bombes à sous-munitions (BASM)

Les bombes à sous-munitions (BASM) sont composées d’un conteneur (roquette, missile) et parfois de mini-bombes explosives renfermant des sous munitions qui sont larguées par voie aérienne ou terrienne. Au contact du sol, le conteneur éjecte les sous munitions qui explosent sur l’objectif visé.

Plus d'information sur qu'est-ce qu'une BASM 

Restes explosif de guerre en Lybie Restes explosif de guerre en Lybie Restes explosif de guerre en Lybie Restes explosif de guerre en Lybie

© B.Dautriche | HI

Restes explosif de guerre en Lybie
 

Les restes explosif de guerre (REG)

Les restes explosif de guerre (REG) sont différents types de munitions lancées, larguées et déployées mais qui n’ont pas explosé à l’impact et peuvent exploser à tout moment, même des années après la fin du conflit qui en est à l’origine. Souvent, la population pense que ces restes sont inoffensifs mais un simple contact peut déclencher une explosion.

Lybie, Hosam Attaeb   Lybie, Hosam Attaeb   Lybie, Hosam Attaeb   Lybie, Hosam Attaeb

© T.Mayer | HI

Lybie, Hosam Attaeb
 

Les armes légères

Les armes légères et de petits calibres désignent toutes les armes meurtrières portatives qui tirent ou projettent un coup de feu, une cartouche ou un projectile au moyen d’un mécanisme explosif. Handicap International prend en charge les personnes blessées par ce type d’armes. 

L’impact des armes explosives dans le monde entre 2011 et 2014

 
 

Grâce à vous, nous transformons le quotidien de milliers de familles

 

Education aux risques: informer pour réduire les accidents

Deux frères en Irak regardent les prospectus laissés par l’équipe Handicap International à la fin d’une session Deux frères en Irak regardent les prospectus laissés par l’équipe Handicap International à la fin d’une session Deux frères en Irak regardent les prospectus laissés par l’équipe Handicap International à la fin d’une session Deux frères en Irak regardent les prospectus laissés par l’équipe Handicap International à la fin d’une session

© Elisa Fourt | HI

Deux frères en Irak regardent les prospectus laissés par l’équipe Handicap International à la fin d’une session

 

 

 

Nos équipes travaillent main dans la main avec les communautés pour sensibiliser les habitants aux risques des munitions non explosées. Elles apprennent les réflexes qui peuvent sauver des vies: ne pas toucher un objet inconnu, ne pas s’en approcher, mettre un signe distinctif quand on en voit un, etc.

Plus d’informations sur notre activité d’éducation aux risques:

 

Déminage et dépollution pour restituer leur terre aux habitants

Fatou se prépare pour les activités de déminage. Elle met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action Fatou se prépare pour les activités de déminage. Elle met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action Fatou se prépare pour les activités de déminage. Elle met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action Fatou se prépare pour les activités de déminage. Elle met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action

© J-J. Bernard | HI

Fatou se prépare pour les activités de déminage. Elle met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action

 

 

Nos équipes de déminage ont pour mission de redonner aux populations locales la liberté de vivre, en toute sécurité. En 2014, on comptait encore 57 pays et 4 territoires contaminés par les mines. Plus de 41 000 personnes ont été tuées ou blessées par des armes explosives, dont une majorité de civils.

Des victoires peuvent être savourées. En 2015, après 20 années de travail acharné, le Mozambique s’est déclaré libre de mines ! 16 millions de mètres carrés ont été déminés soit plus de 2 000 terrains de foot.

Plus d’informations sur notre activité de déminage :

 

Assistance aux victimes

Projet Ubuntu Care, aide à Peter, 15 ans, sourd depuis sa naissance, Kenya Projet Ubuntu Care, aide à Peter, 15 ans, sourd depuis sa naissance, Kenya Projet Ubuntu Care, aide à Peter, 15 ans, sourd depuis sa naissance, Kenya Projet Ubuntu Care, aide à Peter, 15 ans, sourd depuis sa naissance, Kenya

© E. Cartuyvels | HI

Projet Ubuntu Care, aide à Peter, 15 ans, sourd depuis sa naissance, Kenya

 

 

Handicap International offre aux survivants d’armes explosives et aux personnes handicapées ainsi qu’à leur famille et leurs communautés une assistance médicale (soutien psychosocial, mise en lien de réseaux de soutien) et une assistance d’inclusion. Elle les accompagne durablement afin de leur permettre d’être pleinement intégrées dans leur famille et dans la société. Ce processus d’intégration inclusive des personnes en situation de handicap comprend l’accès à des activités sociales, éducatives, professionnelles, sportives, civiques et culturelles. L’organisation appuie également les gouvernements pour la mise en place de politiques publiques en faveur des victimes de mines, en accord avec les obligations des traités internationaux.

Plus d’information sur notre activité d’assistance aux victimes :

 

Mobilisation internationale

Broken Chair Broken Chair Broken Chair Broken Chair

© HI

Broken Chair

 

 

La légitimité des actions de témoignages et de plaidoyer de Handicap International s’appuie sur son expérience de terrain et son engagement aux côtés des populations. L’association s’efforce de promouvoir un environnement politique favorable à l’amélioration des conditions de vie et à l’exercice des droits des personnes handicapées et vulnérables.

Broken Chair de Handicap International a été installée à Genève le 18 août 1997. Sculpture monumentale de Daniel Berset, elle appelait les Etats à signer, en décembre 1997 à Ottawa, un traité d’interdiction des mines antipersonnel. En mars 2007, Handicap International décidait d’étendre la force symbolique de l’oeuvre pour soutenir le processus d’interdiction des bombes à sous munitions, qui furent à leur tour interdites par le traité d’Oslo en décembre 2008. Toujours en place, Broken Chair incarne aujourd’hui le cri désespéré, mais digne, de la population massacrée par les armes explosives utilisées en zones peuplées dans la majorité des conflits actuels. Elles constituent une menace grave puisque 92 % des victimes sont des civils.

Pour en savoir plus sur notre mobilisation internationale:

 

Les mines : chaque m2 compte

Les mines antipersonnel se trouvent la plupart du temps placées sous ou près du sol. Destinées à tuer ou blesser, elle peuvent exploser à tout moment au simple contact physique d'une personne ou d'un animal.

Très utilisées dans les années 80 par les guérillas colombiennes ou lors de la prise du pouvoir des Khmers rouges au Cambodge, elles ont été interdites suite à la Campagne Internationale Contre L'utilisation des Mines Antipersonnel (ICBL) menée par notre association et 49 autres ONG. Cette convention a été signée par 122 États le 2 décembre 1997, une date historique!

Que fait Handicap International?

Notre association mène des actions contre les les mines et armes explosives depuis 1997:

- Campagne contre l'utilisation des armes explosives en zones urbaines: signez la pétition
- Déminer des terres pour permettre aux populations de se déplacer en toute sécurité
- Sensibiliser les populations locales aux risques des restes explosifs pour réduire les accidents, surtout auprès des enfants
- Assister les victimes avec du soutien psychosocial, des séances de réadaptation et distribution des aides à la mobilité (chaises roulantes, béquilles, prothèses, orthèses, etc.)

 
Bijou Yakusu, démineuse en RDC part déminer les terres de Bangboka à Kinsangani Bijou Yakusu, démineuse en RDC part déminer les terres de Bangboka à Kinsangani Bijou Yakusu, démineuse en RDC part déminer les terres de Bangboka à Kinsangani Bijou Yakusu, démineuse en RDC part déminer les terres de Bangboka à Kinsangani

© Kelvin Batumike | HI

Bijou Yakusu, démineuse en RDC part déminer les terres de Bangboka à Kinsangani
 

7'239 victimes
en 2017

92% des victimes
sont des civils

1.2 million de m2 de terres
libérés en 2018

 
Aidez-les
concrètement
 
Fatou, démineuse HI, met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action. Fatou, démineuse HI, met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action. Fatou, démineuse HI, met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action. Fatou, démineuse HI, met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action.

© J-J. Bernard | HI

Fatou, démineuse HI, met son casque et ses équipements de protection avant d'entrer en action.
 

Témoignage expert : Fatou

Dans une région où les femmes sont appelées à s’occuper de leurs enfants quand elles deviennent maman, une jeune mère démineuse n’est en effet pas banal. "Moi le déminage, ça me plaît vraiment, répond Fatou. Parce qu’en faisant du déminage, j’ai le sentiment d’aider beaucoup de gens: ceux qui ont abandonné leurs villages ou leurs champs, qui ont été déplacés à cause du conflit, et qui reviennent chez eux alors que des mines peuvent être présentes dans les alentours... En déminant, je sais que je sauve des vies".

Le déminage est toujours d’actualité dans cette partie sud du Sénégal. Les violences qui ont secoué la Casamance pendant trente ans ne sont plus qu’un mauvais souvenir mais restent les mines posées pendant les combats, souvent aux abords des villages, et qui menacent encore la vie des populations.

 

La campagne Stop Bombing Civilians : jamais 2 sans 3!

Dans le passé, notre organisation a mené à bien deux combats historiques : la Campagne contre les mines antipersonnel (1997) et l'interdiction de la bombe à sous-munitions (BASM) en 2001.

Aujourd'hui, nous avons pour objectif d'interdire l'utilisation des armes explosives en zones urbaines afin de protéger les civils des conflits armés. Nous demandons aux États de condamner cette pratique barbare et soutenir la réhabilitation des victimes de bombardements.

 
À Lyon, les sympathisants HI se mobilisent pour sensibiliser le public sur le combat contre les bombardements des civils. À Lyon, les sympathisants HI se mobilisent pour sensibiliser le public sur le combat contre les bombardements des civils. À Lyon, les sympathisants HI se mobilisent pour sensibiliser le public sur le combat contre les bombardements des civils. À Lyon, les sympathisants HI se mobilisent pour sensibiliser le public sur le combat contre les bombardements des civils.

© Brice Blondel | HI

Légende: À Lyon, les sympathisants HI se mobilisent pour sensibiliser le public sur le combat contre les bombardements des civils.
 
L'équipe de déminage de Handicap International en Colombie prêt à déminer L'équipe de déminage de Handicap International en Colombie prêt à déminer L'équipe de déminage de Handicap International en Colombie prêt à déminer L'équipe de déminage de Handicap International en Colombie prêt à déminer

© John Fardoulis | HI

Légende: L'équipe de déminage de Handicap International en Colombie prêt à déminer!
 

Déminer des terres pour permettre aux populations de se déplacer en toute sécurité

Nos équipes de déminages travaillent sans relâche dans 6 pays (Colombie, Tchad, Irak, Laos, Cambodge, ??????) afin de rendre les terres accessibles aux populations locales. Les terres libérées permettent aux habitants de cultiver les terres, construires des écoles et habitations et diminuer ainsi le seuil de pauvreté.

En 2018, Handicap International (HI) a déminé 350'000m2, soit l'équivalent de 50 terrains de football!

 

Limiter le nombre de victimes passe aussi par l'éducation aux risques

Notre organisation travaille avec les communautés locales pour sensibiliser les habitaux aux risques des restes explosifs et aux mines encore enfouis sous terres.

HI enseigne, surtout aux enfants, les réflexes qui peuvent sauver des vies et réduire le nombre de handicap. Au Tchad, dans la Région du Lac à Baga Sola, notre équipe sensibilise les populations locales aux risques des restes explosives de guerres par groupes de 25 personnes.

 
Un expert HI donne une séance de prévention aux dangers des mines en Colombie.				Un expert HI donne une séance de prévention aux dangers des mines en Colombie.				Un expert HI donne une séance de prévention aux dangers des mines en Colombie.				Un expert HI donne une séance de prévention aux dangers des mines en Colombie.

© Nadège Mazars | HI

Légende: Un expert HI donne une séance de prévention aux dangers des mines en Colombie.
 
Juan, chef de projet HI en Colombie vérifie l'état de la prothèse de Jemerson, victime d'une mine. Juan, chef de projet HI en Colombie vérifie l'état de la prothèse de Jemerson, victime d'une mine. Juan, chef de projet HI en Colombie vérifie l'état de la prothèse de Jemerson, victime d'une mine. Juan, chef de projet HI en Colombie vérifie l'état de la prothèse de Jemerson, victime d'une mine.

© J.M. Vargas | HI

Légende: Juan, chef de projet HI en Colombie vérifie l'état de la prothèse de Jemerson, victime d'une mine.
 

Assister les victimes pour Vivre Debout à nouveau

HI vient en aide aux victimes d'armes explosives pour les aide à Vivre Debout à nouveau. Nos équipes:

  • apportent du soutien psychosocial aux victimes
  • distribuent des aides à la mobilité (chaises roulantes, béquilles, prothèses, etc.)
  • dispensent des séances de réadpatation
  • mettent en lien les victimes avec des réseaux de soutien
  • preumeutent leurs inclusion eu sein de la société à travers des activités sportives, culturelles et éducatives
 

Soutenez nos actions

 

Publications thématiques: mines et autres armes