Go to main content

Témoignages de Mossoul

Nos équipes apportent une aide d'urgence aux populations déplacées en Irak, notamment dans le camp de Khazet, un des plus grands camps de déplacés accueillant la population de Mossoul et de ses environs.

Le camp de Khazer, un des plus grands camps de déplacés accueillant la population de Mossoul et de ses environs.

Le camp de Khazer, un des plus grands camps de déplacés accueillant la population de Mossoul et de ses environs | © E. Fourt / Handicap International

Rachel Kolly d'Alba

"Je rêve de retourner chez moi"

Reema a 72 ans et elle est originaire de Gogjali, un village frontalier à la ville de Mossoul. Il y a trois semaines, les combats l’ont amenée à trouver refuge dans le camp de déplacés de Khazer, avec sa famille. Souffrant de multiples maladies, Reema ne survit qu’avec l’aide de sa famille. Les équipes d’urgence de Handicap International lui ont rendu visite. 

© E. Fourt / Handicap International

 

 

 

Rachel Kolly d'Alba

"Je pensais juste jouer au foot ce jour-là"

En janvier 2017, Omar a été blessé par un engin explosif improvisé, dans la ville de Makhmour. Il a perdu une partie de sa main et de ses pieds, et ses jambes ont été fracturées. Encore en convalescence à l'hôpital de Qayyarah, il bénéficie de l'aide de Handicap International qui lui a founi une chaise toilette et l'accompagne avec des séances de réadaptation.

© E. Fourt / Handicap International

 

 

 

Christa Rigozzi

"J'ai peur pour ma fille"

Il y a près d’un mois, la famille de Sinat est arrivée dans le camp de Khazer, qui accueille environ 30'000 personnes ayant fui la ville de Mossoul et ses environs. Sinat souffre de paralysie cérébrale et ses parents s’inquiètent beaucoup de son état de santé. Une équipe Handicap International leur a rendu visite pour que la petite fille bénéficie de soins de physiothérapie.

© E. Fourt / Handicap International

 

 

 

Publié le 09.02.2017 - 10:26.