« Je n’ai pas peur du Covid-19, mais que mes enfants aient faim » | Handicap International CH
Accès direct au contenu
 
 

« Je n’ai pas peur du Covid-19, mais que mes enfants aient faim »

Santé Urgence
Pakistan

Handicap International (HI) continue de protéger ses bénéficaires face au Covid-19. C’est le cas de Abdul et sa famille qui vivent dans un camp de réfugiés au Pakistan.

Abdul a notamment reçu de HI des gants protecteurs, des masques et du savon. A cause des couvre-feux au Pakistan, son existence économique est également en danger.

Abdul a notamment reçu de HI des gants protecteurs, des masques et du savon. | © HI

Abdul, vit dans le camp de réfugiés de Jalala Afghan Mardan, au Pakistan. Après avoir fui l’Afghanistan en 1986, il a été blessé par l’explosion d’une mine et a perdu une jambe. Marié et père de 10 enfants scolarisés, il a pu ouvrir un petit magasin près du camp. 

Afin d’aider Abdul, les équipes de HI l’ont informé des risques de contamination du virus et comment s’en protéger. Il a notamment reçu des gants protecteurs, des masques et du savon.
L’impact des mesures du confinement peuvent être désastreuses pour ces familles défavorisées. Avec l’épidémie du Covid-19, les magasins et les marchés ont été fermés. Abdul a dû également fermer son magasin, il est donc privé de sa seule source de revenus qui lui permettait de nourrir sa famille nombreuse. Il est aujourd'hui dépendant de l'aide humanitaire. Nos équipes mettent tout en oeuvre pour soutenir Abdul et sa famille. 

« Je n’ai pas peur que mes enfants attrapent le Covid-19. Mon inquiétude, c’est de ne pas pouvoir les nourrir », confie-t-il.

Aujourd'hui sa survie dépend de l'aide humanitaire. Nos équipes mettent donc tout en oeuvre pour soutenir Abdul et sa famille.

 

Vous aussi aidez les plus fragiles ! 

 

Published on: 5 mai 2020

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Des familles n’ont plus les moyens d’acheter un ticket de bus et de se rendre au centre santé »
© HI
Urgence

« Des familles n’ont plus les moyens d’acheter un ticket de bus et de se rendre au centre santé »

Rana Abdel Al, physiothérapeute pour HI, explique son travail auprès des personnes handicapées. Nombre d’entre elles ont été blessées pendant la guerre en Syrie.

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours »
© P.Bared / HI
Urgence

HI apporte une aide psychologique de « premiers secours »

L’explosion du 4 août à Beyrouth a traumatisé toute une population. En deux semaines, les équipes de HI ont apporté une aide psychologique d’urgence à près de 500 personnes.

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes
©Tom Nicholson / HI
Bénéficiaires Mobilisation Urgence

HI apporte une aide de « premiers secours » à 500 personnes

Les explosions du port de Beyrouth survenues le 4 août dernier, ont impacté de nombreux habitants. Nada Baghdadi, 27 ans, a une grave fracture à la jambe. Les volontaires de HI sillonnent les quartiers pour identifier des personnes blessées et qui ont besoin d’aide.