Go to main content
 
 

Broken Chair s’est revêtue de la nouvelle identité de HI avec le célèbre Titeuf

Événement
Suisse

L’avez-vous remarqué?

Broken Chair  s’est revêtue de la nouvelle identité de HI avec le célèbre Titeuf !

Broken Chair s’est revêtue de la nouvelle identité de HI avec le célèbre Titeuf ! | © L. Miranda / HI

Broken Chair symbolise le refus des violences armées infligées aux civils lors des conflits.

Aujourd'hui, elle est revêtue de la nouvelle identité de HI : un logo modernisé contenant le symbole de la main et notre signature humanité & inclusion, avec le célèbre Titeuf de Zep.

A l’origine du projet Broken Chair en 1997 se trouve l'organisation humanitaire Handicap International, qui voulait ainsi appeler tous les Etats à signer la Convention d'interdiction des mines anti-personnel.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI Yoga Nations : des séances de yoga gratuites sous Broken Chair
©HI
Événement

HI Yoga Nations : des séances de yoga gratuites sous Broken Chair

Handicap International (HI) offre à nouveau cette année, dès le 7 mai et jusqu’en octobre, deux séances mensuelles de yoga gratuites sous Broken Chair, Place des Nations à Genève. Objectif : aller à la rencontre du public dans ce haut lieu symbolique de la Genève internationale. 

Nos drapeaux sur le pont du Mont-Blanc
(c) Basile Barbey / HI
Événement Stop Bombing Civilians

Nos drapeaux sur le pont du Mont-Blanc

Les drapeaux du pont du Mont-Blanc sont aux couleurs de Handicap International (HI) et de sa campagne de mobilisation « Stop bombing civilians ». Objectifs : appeler les Etats à reconnaitre l’ampleur du problème et s’engager à mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.

Rwanda : 25 ans après le génocide, « les traumatismes sont toujours palpables »
© Giles Duley/HI
Événement

Rwanda : 25 ans après le génocide, « les traumatismes sont toujours palpables »

Le Rwanda entamera ce dimanche la commémoration du génocide des Tutsis, qui avait entraîné en 1994 la mort de plus de 800'000 personnes. Vingt-cinq ans plus tard, près d’une personne sur trois souffre de troubles de stress post-traumatiques. Présente depuis 1994 aux côtés des victimes, nous continuons d’accompagner les victimes directes et indirectes des violences.