Go to main content
 
 

Focus sur notre nouveau logo

Événement
International Suisse

Handicap International (HI) a renouvelé son image pour mieux poursuivre son combat. Cette nouvelle identité incarne les principes et les valeurs centrales de HI. Elle passe d’un logo simple, qui existe sous cette forme depuis ses débuts en 1982, vers un logo "fort" qui permet une reconnaissance universelle dans tous les pays où elle est présente.

Membre de l'équipe logistique de HI dans l'entrepôt de stockage, préparant des articles non alimentaires d'urgence pour distribution aux réfugiés Rohingya.

Membre de l'équipe logistique de HI dans l'entrepôt de stockage, préparant des articles non alimentaires d'urgence pour distribution aux réfugiés Rohingya. | © Philippa Poussereau/HI

À l’occasion de son 35ème anniversaire, Handicap International (HI) fait évoluer son identité graphique. 

Pour la première fois de notre histoire, notre logo, modernisé, contient un symbole et une signature en plus de notre nom. On y identifie avant tout une main, reconnaissable par-delà les langues et les cultures.

La main est un emblème universel qui représente l'entraide et la solidarité. Elle symbolise également le combat et l'engagement. Pour nous, elle représente la protection, le soin et l’échange. Cette main adresse un signe de bienvenue, chaleureux et amical, un "Hi!", qui instaure le dialogue. Elle exprime avant tout les valeurs d’humanité et de bienveillance portées par HI.

En même temps, cette main est un signal qui arrête, qui dit "Stop!": stop à l’exclusion, stop à l’injustice et aux violations des droits humains, stop aux bombardements des civils. Avec cette main, notre association exprime haut et fort sa mission de plaidoyer.

Petra Schroeter, directrice de HI

Certains distinguent un sourire dans le symbole, un "smiley" accueillant! smiley Nous exprimons ainsi notre relation de proximité avec les gens, empreinte de simplicité et d’humilité. 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés
@Carole Parodi / HI
Événement Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés

Handicap International (HI) inaugurera symboliquement, le 14 novembre à Genève, un monument au Civil inconnu pour dénoncer les ravages des conflits armés sur les civils. Une performance originale de danse contemporaine clôturera la cérémonie. En parallèle, HI organise une exposition itinérante présente du 11 au 17 novembre à Genève. Cette dernière invite le public à interpeller les conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale pour une meilleure protection des civils lors des guerres.
 

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils
© Handicap International
Événement Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils

Dans le cadre de sa campagne « stop bombing civilians », Handicap International (HI) organise une exposition itinérante qui passera à Lausanne du 14 au 20 octobre. Ses objectifs : inviter le public à interpeller ses conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse se positionne plus fermement pour la protection des civils lors des conflits et qu’il s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale. Ensemble nous avons 6 mois pour stopper le bombardement des civils !

Bombardements en zones peuplées :  les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir
© A. Al Osta / HI
Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Bombardements en zones peuplées : les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir

133 Etats et des ONG se sont réunis pendant deux jours lors de la Conférence de Vienne sur la "Protection des civils dans les guerres urbaines". La majorité  d’entre eux ont déclaré être prêts à travailler à une déclaration politique visant à mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation des armes explosives dans les zones peuplées. Les discussions qui se tiendront pendant six mois seront décisives pour protéger des millions de civils vivant dans les zones de guerre.