Goto main content
 
 

Rapport d'activité 2020 de Handicap International Suisse

Bénéficiaires Insertion Mobilisation Santé Stop Bombing Civilians Urgence
International

Notre rapport d’activité 2020 est désormais disponible et revient sur les temps forts de cette année si particulière. Malgré les contraintes et les difficultés, nos équipes ont su s’adapter et assurer la continuité des projets sur le terrain et en Suisse. 4 millions de bénéficiaires ont pu être soutenu en recevant directement un bien ou un service au cours d’un projet mis en œuvre par HI ou nos partenaires opérationnels en 2020.

Natacha Kazingo, l'une des bénéficiaires d’un kit d'hygiène distribué dans son village en République centrafricaine.

Natacha Kazingo, l'une des bénéficiaires d’un kit d'hygiène distribué dans son village en République centrafricaine. | © Adrienne Surprenant / HI

HI face à la Covid-19

L’inclusion des personnes handicapées a pu être assurée grâce aux campagnes d’informations prévenant la transmission du virus dans un format approprié pour les personnes avec des difficultés de communication. En tout, 41% de nos 420 projets ont été adaptés face à la situation sanitaire. Plus de 225'000 personnes ont reçu un soutien psychosocial grâce notamment à des séances téléphoniques.

HI dans le monde

En 2020, nous avons pu apporter notre expertise a près de 4 millions de bénéficiaires directs, dans les domaines de la santé, de l’inclusion sociale, de la réadaptation et de la réduction de la violence armée.

Présente dans 59 pays notre organisation s’est par exemple engagée :

  • À Cuba, en menant des projets de réinsertion professionnelle pour les personnes vivant avec un handicap. 243 personnes ont ainsi obtenu un emploi décent chez un employeur ;
  • Au Mozambique, en offrant de meilleures perspectives d’avenir aux enfants en situation de handicap grâce à un projet d’éducation inclusive. 288 enseignants ont été formés à l’éducation inclusive et on produit du matériel d’enseignement low-cost avec des ressources locales ;
  • Au Vietnam, en aidant les personnes souffrant de troubles de la parole à communiquer grâce à une application gratuite pour smartphone et tablette. 200 enfants ont ainsi amélioré leurs capacités de communication.

HI Suisse

En Suisse, notre équipe a poursuivi sa campagne de sensibilisation contre le bombardement des civils, en invitant la Suisse à soutenir une déclaration politique forte afin de mettre fin aux victimes civiles provoquées par les armes explosives en zones peuplées. Pour s’assurer que le gouvernement s’engage activement dans ce processus, nous avons continué notre campagne « NON aux bombardements des civils » pour appeler la population à se mobiliser derrière ses parlementaires. Plus de 90 Conseillers nationaux ont été interpellés dans ce cadre.

Télécharger le rapport d’activité 2020 de HI Suisse

Published on: 14 juillet 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Un livreur pas comme les autres en RCA
© Adrienne Surprenant / HI
Urgence

Un livreur pas comme les autres en RCA

Rencontre avec Jimmy Müller de notre équipe logistique RCA, qui apporte une aide vitale à la population en plein conflit armé.

La crise humanitaire s’aggrave dans la région du Tigré
© HI
Urgence

La crise humanitaire s’aggrave dans la région du Tigré

Plus d'un million de personnes dans la région de Tigré en Éthiopie souffrent au milieu d'une crise violente. Nos équipes sont sur place pour apporter aide et soutien aux personnes les plus touchées.

Syrie : grave menace sur l’acheminement de l’aide humanitaire
© G. Dubourthoumieu / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Syrie : grave menace sur l’acheminement de l’aide humanitaire

Dans un mois, la résolution autorisant l’acheminement de l’aide humanitaire transfrontalière vers la Syrie expirera. Les ONG, dont Handicap International (HI), alertent sur une catastrophe humanitaire imminente si le Conseil de sécurité de l'ONU ne renouvelle pas cette résolution avant son expiration. En effet, l’accès à une aide humanitaire vitale est en jeu pour plus d'un million de personnes.