Go to main content
 
 

Handicap International: notre présence dans les rues de Suisse

Handicap International se trouve dans plusieurs grandes villes de Suisse depuis mi mars à mi avril 2017. L’association souhaite recruter de nouveaux donateurs.

Handicap International Suisse: campagne face to face

Handicap International Suisse: campagne face to face | (c) Pierre Alain Mambré

Handicap International est présente pendant plusieurs semaines sur des stands de rue, dans les gares, sur des places ou devant des centres commerciaux pour présenter ses activités dans près de 60 pays. Nous proposons aux passants de soutenir les personnes handicapées et vulnérables dans le monde par un don régulier par débit direct/LSV.

Pour Handicap International, les dons réguliers sont les plus efficaces car nous pouvons mieux planifier nos actions et avons des ressources immédiatement disponibles pour les bénéficiaires. Nos frais de collecte sont réduits garantissant plus d’argent à nos projets sur le terrain. Pour les donateurs, choisir le don régulier par débit direct/LSV permet de répartir l’aide sur toute l’année, sans risque d’oubli, tout en pouvant interrompre les versements à tout moment.

Avec 10 francs par mois, nous fabriquons une prothèse sur mesure pour un enfant.

> Attention

Sachez que nous ne collectons jamais d’argent liquide dans la rue. Il arrive que des personnes mal intentionnées collectent de l’argent au nom de Handicap International par le biais de fausses pétitions. Ce sont des collectes frauduleuses et lorsque la police nous informe de ces actions, nous portons toujours plainte contre les personnes responsables.

Published on: 16 mars 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Attaques au Yémen : les ONG sur place dénoncent des victimes civiles
© Camille Gillardeau / Handicap International
Stop Bombing Civilians

Attaques au Yémen : les ONG sur place dénoncent des victimes civiles

Handicap International et 10 autres ONG sont choquées et attristées d'apprendre que 31 civils ont été tués et 12 autres personnes blessées lors d'attaques contre le gouvernorat d'Al Jawf, dans le nord du Yémen, le 15 février.

Handicap International et Gniep Smoeun, victime d’une mine, lancent un appel aux Etats pour faire reculer le gouvernement Trump
(c) Basile Barbey / HI
Mines et autres armes Mobilisation

Handicap International et Gniep Smoeun, victime d’une mine, lancent un appel aux Etats pour faire reculer le gouvernement Trump

Ce jeudi 13 février 2020 à Genève, sous Broken Chair, monument symbole de la barbarie des mines, Handicap International et Gniep Smoeun ont appelé les Etats signataires du Traité d’Ottawa à user de toute leur influence pour que les USA reviennent sur leur révoltante décision de réintroduire les mines.

Pour une déclaration politique forte contre les bombardements dans les zones peuplées
© HI
Mines et autres armes

Pour une déclaration politique forte contre les bombardements dans les zones peuplées

Lundi 10 février 2020, aux Nations unies à Genève, les délégations des États, les militaires, les agences des Nations unies et la société civile se sont réunies pour discuter d'une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Handicap International (HI) et les membres du Réseau international sur les armes explosives (INEW) dialoguent avec les États pour les convaincre d'élaborer une déclaration politique forte. Il est urgent de mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation d'armes explosives dans les zones peuplées et de soutenir les victimes.