Go to main content
 
 

Handicap International: notre présence dans les rues de Suisse

Événement
Suisse

Cette année, Handicap International va à la rencontre du public pour présenter ses opérations. HI mène des activités dans 63 pays.

Handicap International Suisse: campagne face to face

Handicap International Suisse: campagne face to face | © HI

Du 11 Mars au 6 Mai, nos dialogueurs seront présents sur des stands de rue, dans les gares, sur des places ou devant des centres commerciaux pour proposer aux passants de soutenir nos programmes d'aide aux personnes handicapées et vulnérables dans le monde par un don régulier par débit direct/LSV.

Les dons réguliers sont plus efficaces pour Handicap International car ils nous permettent de mieux planifier nos actions et garantissent des ressources immédiatement disponibles pour les bénéficiaires. Les dons réguliers réduisent les frais de collecte et garantissent plus d’argent à nos projets sur le terrain. Pour les donateurs, choisir le don régulier par débit direct/LSV permet de répartir l’aide sur toute l’année, sans risque d’oubli, tout en gardant la liberté d’interrompre les versements à tout moment. Soutenir Handicap International par débit direct/LSV, c’est aussi recevoir moins de sollicitations et bien sûr, une attestation de dons récapitulative chaque année en Février avec notre journal des donateurs.

 

Dès 10 francs par mois vous contribuez à offrir une prothèse sur mesure à un enfant.
 

> Nouveau :


Vous aurez la possibilité d'effectuer votre premier versement par carte bancaire, directement sur notre stand.

 

> Attention :


Sachez que nous ne collectons jamais d’argent liquide dans la rue. Il arrive que des personnes mal intentionnées prétendent collecter de l’argent au nom de Handicap International par le biais de fausses pétitions. Ce sont des collectes frauduleuses et lorsque la police nous informe de ces actions, nous portons plainte contre les personnes responsables.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés
@Carole Parodi / HI
Événement Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés

Handicap International (HI) inaugurera symboliquement, le 14 novembre à Genève, un monument au Civil inconnu pour dénoncer les ravages des conflits armés sur les civils. Une performance originale de danse contemporaine clôturera la cérémonie. En parallèle, HI organise une exposition itinérante présente du 11 au 17 novembre à Genève. Cette dernière invite le public à interpeller les conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale pour une meilleure protection des civils lors des guerres.
 

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils
© Handicap International
Événement Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils

Dans le cadre de sa campagne « stop bombing civilians », Handicap International (HI) organise une exposition itinérante qui passera à Lausanne du 14 au 20 octobre. Ses objectifs : inviter le public à interpeller ses conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse se positionne plus fermement pour la protection des civils lors des conflits et qu’il s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale. Ensemble nous avons 6 mois pour stopper le bombardement des civils !

Bombardements en zones peuplées :  les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir
© A. Al Osta / HI
Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Bombardements en zones peuplées : les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir

133 Etats et des ONG se sont réunis pendant deux jours lors de la Conférence de Vienne sur la "Protection des civils dans les guerres urbaines". La majorité  d’entre eux ont déclaré être prêts à travailler à une déclaration politique visant à mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation des armes explosives dans les zones peuplées. Les discussions qui se tiendront pendant six mois seront décisives pour protéger des millions de civils vivant dans les zones de guerre.