Go to main content
 
 

Handicap International: notre présence dans les rues en Suisse

Handicap International se trouve dans plusieurs grandes villes de Suisse depuis mi-février jusqu’à fin avril 2016. L’association souhaite recruter de nouveaux donateurs.

Handicap International Suisse: campagne face to face

Handicap International Suisse: campagne face to face | (c) Handicap International Suisse

Handicap International est présente pendant plusieurs semaines sur des stands de rue, dans les gares, sur des places ou devant des centres commerciaux pour présenter ses activités dans près de 60 pays. Nous proposons aux passants de soutenir les personnes handicapées et vulnérables dans le monde par un don régulier par débit direct/LSV.

Pour Handicap International, les dons réguliers sont les plus efficaces car nous pouvons mieux planifier nos actions et avons des ressources immédiatement disponibles pour les bénéficiaires. Nos frais de collecte sont réduits garantissant plus d’argent à nos projets sur le terrain. Pour les donateurs, choisir le don régulier par débit direct/LSV permet de répartir l’aide sur toute l’année, sans risque d’oubli, tout en pouvant interrompre les versements à tout moment.

Avec 10 francs par mois, nous fabriquons une prothèse sur mesure pour un enfant.

> Attention

Sachez que nous ne collectons jamais d’argent liquide dans la rue. Il arrive que des personnes mal intentionnées collectent de l’argent au nom de Handicap International par le biais de fausses pétitions. Ce sont des collectes frauduleuses et lorsque la police nous informe de ces actions, nous portons toujours plainte contre les personnes responsables.

Published on: 22 mars 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre
© E. Fourt/HI
Mines et autres armes Urgence

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre

Deux ans après la reprise de Mossoul par les forces armées irakiennes, le 10 juillet 2017, l’ouest de la ville est laissé à l’abandon, détruit et contaminé par des milliers de restes explosifs de guerre. 500'000 personnes sont toujours déplacées dans les camps et la vie de milliers de blessés est encore suspendue à des soins adaptés à leurs besoins.

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 20 juin 2019, une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

"Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp"
© Abir Abdullah / HI
Réadaptation

"Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp"

Dans un coin du centre de réadaptation fixe de Handicap International, dans le camp de réfugiés d’Ukhiya, Hamas, âgé de 6 ans, bondit sur un gros ballon rose. Malgré un grand sourire qui illumine son visage, l’enfant ne joue pas. S’il est aujourd’hui le centre de toutes les attentions, c’est parce qu’il suit une séance de réadaptation avec Redwanul, un physiothérapeute de HI.