Goto main content
 
 

Handicap International prend position sur la stratégie suisse de développement et de coopération

Droit
Suisse

Tous les quatre ans, la Confédération définit l’orientation de la Direction du développement et de la coopération (DDC). Une consultation publique a été ouverte pour sa nouvelle stratégie 2021-2024.

Watfa, une réfugiée syrienne de 80 ans, et son petit fils comment utiliser la nouvelle chaise roulante offerte par l'association humanitaire Handicap International.

Watfa, une réfugiée syrienne de 80 ans, et son petit fils Hamed apprennent à utiliser la nouvelle chaise roulante offerte par l'association humanitaire Handicap International. | © G. Dubourthoumieu / HI

En tant qu’organisation suisse et membre de Medicus Mundi Suisse (MMS) et de la Coalition suisse pour les droits des personnes handicapées dans la Coopération internationale, nous portons une attention particulière aux facteurs générateurs d’inégalité, dont le handicap, l’âge et le genre.


Suite à la consultation publique de la Confédération, et en plus de notre participation aux prises de position de MMS et de la Coalition pour la stratégie 2021-2024, nous avons également décidé de prendre position en notre nom pour une meilleure inclusion des personnes handicapées et vulnérables.

Ce que nous souhaitons

  • Définir l’approche inclusive sur la base de l’Agenda 2030 
  • Préciser la notion de « personnes les plus vulnérables »
  • Prioriser les personnes handicapées et âgées

Consulter notre prise de position (en français)

La coalition suisse pour les droits des personnes handicapées dans la Coopération internationale

Elle regroupe CBM, Handicap International, Fairmed et International Disability Alliance. Son objectif est d’encourager une coopération internationale suisse incluant les personnes handicapées. Le travail commun vise à la pleine mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées et est guidé par l'esprit de l'Agenda 2030.

Les principaux objectifs de la DDC pour 2021-2024

  • Développement économique : contribuer à une croissance économique durable, à la création de marchés et à la création d’emplois
  • Environnement: lutter contre les changements climatiques et leurs effets et gérer durablement les ressources naturelles
  • Développement humain : sauver des vies, fournir des services de base de qualité et diminuer les causes de la migration forcée et irrégulière
  • Paix et gouvernance : promouvoir la paix, l’état de droit et l’égalité des genres

Plus d’information : orientation stratégique pour les années 2021 à 2024

Published on: 30 août 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

De réelles avancées pour mettre fin aux souffrances civiles causées par les bombardements
© Valentina Sulmoni / HI
Stop Bombing Civilians

De réelles avancées pour mettre fin aux souffrances civiles causées par les bombardements

Nous avons installé un tank la semaine dernière à Genève pour attirer l’attention sur les négociations finales qui se tenaient au Palais des Nations du 6 au 8 avril pour mettre fin aux bombardements des civils en zones peuplées. Les discussions entre les représentants d'organisations internationales, de la société civile, dont nous faisons partie, et plus de 60 délégations d'États ont permis de réelles avancées.

2021 - Merci pour votre générosité ! Événement

2021 - Merci pour votre générosité !

Malgré une année difficile, votre soutien a permis de redonner le sourire ! Grâce à votre générosité, 4 millions de personnes ont pu recevoir notre aide dans 59 pays. Découvrez nos remerciements en vidéo.

Non aux bombardements des civils : nous sommes déjà soutenus par 31 parlementaires fédéraux Mines et autres armes

Non aux bombardements des civils : nous sommes déjà soutenus par 31 parlementaires fédéraux

31 parlementaires fédéraux soutiennent notre combat contre les bombardements des civils, alors que le dernier cycle de consultations pour une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées aura lieu ce printemps au Palais des Nations à Genève. Ensemble, nous appelons la Suisse à adopter une position forte pour une meilleure protection de la population.