Goto main content
 
 

Handicap International salue la décision des États-Unis de geler temporairement les ventes d'armes au Yémen

Mines et autres armes Urgence
Yémen

Réaction de Anne Héry, directrice du plaidoyer pour Handicap International (HI).

Yémen - hôpital détruit par un bombardement

Yémen - hôpital détruit par un bombardement | (c) HI

« Cette décision est un premier pas pour cesser d'alimenter le conflit au Yémen. HI encourage l'administration Biden à interdire définitivement toute vente d'armes qui causerait des dommages aux populations civiles.

Ce conflit a coûté la vie à des milliers de civils et a engendré une famine généralisée. Les combats incessants et l'utilisation massive d’armes explosives en zones urbaines ont eu des conséquences humanitaires désastreuses. Le 26 mars prochain marquera le 6ème anniversaire du conflit ; le Yémen est aujourd'hui le théâtre de la plus grande crise humanitaire au monde. Les ventes d'armes ont été un facteur majeur de cette catastrophe. 

Sur ce conflit, les Etats doivent faire un choix : vendre des armes aux belligérants ou protéger les civils. HI appelle les États à prendre la bonne décision en suspendant définitivement leurs ventes d'armes aux parties au conflit. La France, le Royaume-Uni et tout Etat qui vend des armes aux parties au conflit doivent reconnaître leur responsabilité et mettre fin à leurs exportations. Chaque jour, nos équipes au Yémen aident des personnes dont la vie, le corps et le psychisme ont été brisés par les violences ».

Environ 20’000 civils ont été tués. 20,1 millions de personnes - près des deux tiers de la population yéménite - ont eu besoin d'une aide alimentaire en 2020, faisant du Yémen la pire crise alimentaire au monde (rapport de Human Rights Watch 2021). 80% de la population du Yémen a besoin d'aide humanitaire, dont plus de 12 millions d'enfants (UNICEF).

Published on: 29 janvier 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

10’000 familles de réfugiés Rohingyas au Bangladesh ont vu leur camp partir en flamme
© Philippa Poussereau/HI
Urgence

10’000 familles de réfugiés Rohingyas au Bangladesh ont vu leur camp partir en flamme

Suite aux terribles incendies du 22 mars 2021 qui ont touchés les camps de réfugiés Rohingyas au Bangladesh, nous saluons avec d’autres ONG la collaboration des différents acteurs dans leurs efforts pour aider les personnes sinistrées et proposons des mesures à mettre en place au lendemain de l'incendie.

6 ans de guerre au Yémen : le pays dévasté par une guerre sans fin
© ISNA agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation Stop Bombing Civilians Urgence

6 ans de guerre au Yémen : le pays dévasté par une guerre sans fin

La guerre au Yémen provoque la plus grande crise humanitaire au monde. Le niveau de destruction des infrastructures par les bombardements et les tirs massifs dans les zones peuplées, ainsi que la contamination par les engins explosifs sont des défis énormes à relever. Sur place depuis 2015, nous interpellons les Etats contre les conséquences effrayantes à long terme des armes explosives utilisées dans les zones peuplées. Ils doivent soutenir le projet d'accord international actuellement en cours de négociation.

Abdullah avait peur de tous les médecins
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes Réadaptation

Abdullah avait peur de tous les médecins

Abdullah a 12 ans. Gravement blessé lors d'un bombardement aérien en décembre 2019 alors qu'il jouait dehors avec des amis, il a dû être amputé. Nous lui sommes venus en aide.