Go to main content
 
 

Irak: les civils premières victimes des violences

Stop Bombing Civilians Urgence
Irak

Les Nations unies ont publié fin janvier un rapport mettant en lumière l’effarant niveau de violence auquel font face les populations civiles dans le conflit en Irak. Le rapport recense 3 800 morts et plus de 7 000 blessés entre mai et octobre 2015.

Saddam (13 ans) a été gravement blessé à la main gauche par une munition de canon anti-aérien non-explosée. Il a reçu l'assistance de Handicap International

Saddam (13 ans) a été gravement blessé à la main gauche par une munition de canon anti-aérien non-explosée. Il a reçu l'assistance de Handicap International | (c) Handicap International

L’utilisation d’engins explosifs improvisés, dont le piégeage de corps et de véhicules, ainsi que les assauts suicides menés avec des véhicules piégés, ont tué plus de 1 700 civils et blessé 5 300 autres pendant la même période. L’Observatoire des mines avait souligné, dans son dernier rapport sur l’application du Traité d’Ottawa, en novembre dernier, la recrudescence de l’utilisation des engins explosifs improvisés par des groupes armés non étatique dans le monde.

Ce rapport est publié par la Campagne internationale pour l’interdiction des mines (ICBL) dont Handicap International est membre fondateur: http://www.ohchr.org/Documents/Countries/IQ/UNAMIReport1May31October2015.pdf

Published on: 11 février 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre
© E. Fourt/HI
Mines et autres armes Urgence

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre

Deux ans après la reprise de Mossoul par les forces armées irakiennes, le 10 juillet 2017, l’ouest de la ville est laissé à l’abandon, détruit et contaminé par des milliers de restes explosifs de guerre. 500'000 personnes sont toujours déplacées dans les camps et la vie de milliers de blessés est encore suspendue à des soins adaptés à leurs besoins.

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 20 juin 2019, une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

HI apporte un soutien psychologique aux migrants vénézuéliens en Colombie
© HI
Urgence

HI apporte un soutien psychologique aux migrants vénézuéliens en Colombie

La Colombie accueille plus d’un million de migrants vénézuéliens. HI apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables.