Go to main content
 
 

Le nouveau Vivre Debout est en ligne! N° 65

Magazine des donateurs
Suisse

Le magazine destiné à nos donateurs est en ligne ! Retrouvez l’édito de Bernard Poupon, président de Handicap International Suisse, qui revient sur son expérience au sein de l’organisation. Le dossier met quant à lui en avant l’urgence au Bangladesh pour les réfugiés Rohingyas.

Le nouveau Vivre Debout est en ligne !

Le nouveau Vivre Debout est en ligne ! | © HI

Le dossier : Urgence au Bangladesh

Depuis août 2017 et le début de la crise, plus de 700'000 Rohingyas ont trouvé refuge au Bangladesh alors que plusieurs centaines de milliers d’entre eux étaient déjà réfugiés dans des camps du district de Cox’s Bazar. Une grande partie sont des femmes et des enfants.
Présente sur place, Handicap International (HI) a déployé, grâce au soutien de ses donateurs, des équipes d’urgence pour répondre aux besoins immédiats des personnes les plus vulnérables dans les camps de réfugiés.

Actions : Gaza

Submergé par le nombre de blessés et limité par le blocus, le système de santé de Gaza n’arrive pas à retenir les centaines de blessés en besoin urgent de soins de réadaptation. Handicap International (HI) offre son expertise dans ce domaine pour que les blessés aient les meilleures chances possibles de guérison et évitent de développer des handicaps permanents.
Depuis le début des manifestations en mars dernier à la frontière entre Gaza et Israël, au moins 132 personnes ont été tuées et près de 15’000 blessées, dont plus de la moitié a dû être hospitalisée.

Témoignages : Widad

Widad, 27 ans, victime d’une mine à Mossoul. En 2017, Widad a été blessée par l’explosion d’une mine à Mossoul. Amputée de la jambe droite, elle a été prise en charge à l’hôpital de Hamdaniyah, où un physiothérapeute de Handicap International (HI) lui a régulièrement rendu visite pour des sessions de réadaptation. Retourner à Mossoul est pour l’instant trop dangereux pour sa famille.


Vivre Debout: le magazine des donateurs numéro 65, septembre 2018

Lire le nouveau Vivre Debout  

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés
@Carole Parodi / HI
Événement Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Inauguration symbolique du monument au Civil inconnu : un hommage aux victimes des conflits armés

Handicap International (HI) inaugurera symboliquement, le 14 novembre à Genève, un monument au Civil inconnu pour dénoncer les ravages des conflits armés sur les civils. Une performance originale de danse contemporaine clôturera la cérémonie. En parallèle, HI organise une exposition itinérante présente du 11 au 17 novembre à Genève. Cette dernière invite le public à interpeller les conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale pour une meilleure protection des civils lors des guerres.
 

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils
© Handicap International
Événement Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils

Dans le cadre de sa campagne « stop bombing civilians », Handicap International (HI) organise une exposition itinérante qui passera à Lausanne du 14 au 20 octobre. Ses objectifs : inviter le public à interpeller ses conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse se positionne plus fermement pour la protection des civils lors des conflits et qu’il s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale. Ensemble nous avons 6 mois pour stopper le bombardement des civils !

Bombardements en zones peuplées :  les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir
© A. Al Osta / HI
Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Bombardements en zones peuplées : les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir

133 Etats et des ONG se sont réunis pendant deux jours lors de la Conférence de Vienne sur la "Protection des civils dans les guerres urbaines". La majorité  d’entre eux ont déclaré être prêts à travailler à une déclaration politique visant à mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation des armes explosives dans les zones peuplées. Les discussions qui se tiendront pendant six mois seront décisives pour protéger des millions de civils vivant dans les zones de guerre.