Go to main content

Les ONG appellent à une cessation immédiate des hostilités et à un accès humanitaire total au Yémen.

Urgence
Yémen

Les organisations signataires, présentes sur le terrain, appellent à la cessation immédiate des hostilités au Yémen, y compris à Sanaa. Elles demandent également aux parties au conflit de permettre un accès humanitaire total et sans entrave aux personnes, dans le besoin de faciliter l'acheminement du fret humanitaire.

(c) Camille Gillardeau / Handicap International

Published on: 5 décembre 2017

La capitale du Yémen, Sanaa, fait l'objet de violents affrontements et de frappes aériennes depuis cinq jours, laissant des milliers de personnes dans la peur, piégées  et sans aucun accès à l'aide humanitaire. Des dizaines de morts et de blessés ont été signalés. Les personnels humanitaires sont bloqués sans possibilité de fournir des soins vitaux et un soutien essentiel aux populations dans le besoin. La situation se détériore heures après heures et la population civile est la première impactée.
 

Nous appelons toutes les parties au conflit à immédiatement:

  • Cesser toutes les hostilités et arrêter l'utilisation d’armes explosives dans les zones habitées à Sanaa et dans l’ensemble du pays.
  • Respecter leurs obligations en vertu du Droit international humanitaire et assurer la pleine protection de la population et des infrastructures civiles.
  • Permettre un accès humanitaire total et sans entrave et faciliter le mouvement des travailleurs humanitaires afin de reprendre l'aide humanitaire à Sanaa et à travers le pays.

Alors que le conseil de Sécurité des Nations Unies se réunit ce mardi 5 Décembre pour discuter de la situation au Yémen, nous demandons à ses membres, en particulier la France, le Royaume-Uni, les Etats Unis, la Chine et la Russie, de soutenir publiquement cet appel et d’utiliser de leur influence diplomatique afin que ce conflit cesse.

<value is too large to edit>
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les civils, victimes des combats puis des restes explosifs
© Agence ISNA / HI
Stop Bombing Civilians

Les civils, victimes des combats puis des restes explosifs

Au Yémen, l’utilisation massive des armes explosives laissent une contamination qui, après les combats, ajoute un danger supplémentaire pour les civils.

Récoltes détruites au Mozambique : HI s’apprête à distribuer des rations alimentaires
© Fabrice Renoux/HI
Urgence

Récoltes détruites au Mozambique : HI s’apprête à distribuer des rations alimentaires

Dans les régions du Mozambique dévastées par le cyclone Idai, l’insécurité alimentaire devrait grimper en flèche dans les prochains mois. Nous distribuerons de l’aide alimentaire à 12'000 familles.

4e anniversaire du conflit au Yémen :  HI dénonce une guerre conduite à l’aveugle, dévastatrice pour la population
© ISNA Agency / HI
Mines et autres armes

4e anniversaire du conflit au Yémen : HI dénonce une guerre conduite à l’aveugle, dévastatrice pour la population

A l’occasion des 4 ans de la guerre au Yémen, nous dénonçons l’usage indiscriminé des armes explosives et leurs effets dévastateurs sur la population. Elle condamne les bombardements massifs en zones peuplées et le retour inédit des mines antipersonnel, armes interdites par le Traité d’Ottawa depuis 1999. L’organisation souligne également les besoins spécifiques en rééducation d’urgence, complément indispensable à la chirurgie de guerre, ainsi que ceux en soutien psychologique pour la population traumatisée par 4 ans de violences armées.