Goto main content
 
 

Moïse, continue à jouer au foot

Bénéficiaires
Haïti

Moïse, 15 ans, a perdu sa jambe suite au séisme en Haïti en 2010. Grâce à notre soutien continu, il a reçu une prothèse, qui est régulièrement réadaptée.

Moïse (13) et son frère aiment jouer au foot.

Moïse et son frère jouent au football. | © Davide Preti/HI

Moïse avait 4 ans quand il s’est retrouvé enseveli sous les décombres lors du puissant séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010. Une semaine plus tard, Moïse a dû être amputé de la jambe gauche. L’enfant, qui n’avait pas de béquille, devait se déplacer en rampant. Après avoir rencontré nos équipes, il a reçu une prothèse, et a suivi des séances de réadaptation.

Moïse a eu 15 ans en mars 2021. Il vit avec ses parents et son petit frère. Il est toujours en contact avec les équipes de HI, et bénéficie d’un appui en réadaptation (nouvelle prothèse adaptée régulièrement, prise en charge médicale pour éventuelle reprise chirurgicale, etc.). Moïse est un jeune très vif qui adore jouer au football. Il va aussi à l’école et s’investit beaucoup dans les activités parascolaires, comme la vannerie ou même la danse classique. 

Published on: 1 décembre 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Raschid peut enfin marcher
© HI
Bénéficiaires Réadaptation Santé

Raschid peut enfin marcher

La famille de Rashid a dû fuir le Congo en 2018 et vit depuis lors dans le camp de réfugiés de Kakuma au Kenya. Le garçon ne pouvait déjà pas marcher correctement lorsqu'il était petit, car ses genoux étaient déformés. Il n'avait pas d'amis et était souvent l'objet de moqueries de la part des autres enfants. En 2021, Rashid a été opéré et suit désormais une physiothérapie régulière. Il est l'un des 15'000 réfugiés de Kakuma dont HI s'occupe.

Haïti 6 mois après le séisme
© GH.ROUZIER/ HI
Urgence

Haïti 6 mois après le séisme

Six mois après le violent séisme qui a frappé Haïti le 14 août 2021, de nombreuses personnes ont encore besoin d'aide. Nous traitons les blessés dont les jambes ont dû être amputées ou qui souffrent encore de fractures ou de plaies ouvertes. De nombreuses victimes du tremblement de terre ont également besoin d'un soutien psychosocial face à la dévastation et au désespoir.

Kuch test sa nouvelle jambe
© Stephen Rae / HI
Bénéficiaires

Kuch test sa nouvelle jambe

Après un grave accident de moto, Kuch, alors âgé de 8 ans, a dû être amputé de la jambe droite. Le petit garçon était choqué et très triste de ne plus pouvoir jouer comme les autres enfants. Grâce à une prothèse, Kuch peut aujourd'hui à nouveau courir partout et s'amuser joyeusement avec ses amis.