Go to main content
 
 

Le nouveau Vivre Debout est en ligne! N° 61

Magazine des donateurs
Suisse

Christa Rigozzi, Miss Suisse 2006, est engagée aux côtés de Handicap International depuis 2015. Elle s’est rendue en avril 2016 en Haïti où elle a visité des projets et rencontré les bénéficiaires de l’organisation, dans un pays qui peine à se remettre du terrible séisme de janvier 2010. Parmi le contenu de notre nouveau magazine, le témoignage de son expérience sur le terrain.

Vivre Debout 61

Vivre Debout 61 | (c) Handicap International

> Extrait

Handicap International: parlez-nous de votre séjour sur place.

Christa Rigozzi: J’ai visité trois projets sur l’île: réadaptation, insertion économique et protection de l’enfance. J’ai rencontré beaucoup de personnes amputées suite au tremblement de terre. Parmi elles Christelle, Moïse, Maryse, Gethro et Jean-Franz qui ont tous reçu une prothèse et qui sont suivis par Handicap International tout au long de leur réadaptation. Le travail réalisé avec eux est incroyable. Et c’était beau de voir la joie sur leur visage.
Certains, comme Jean Franz, Moïse et Gethro, ont aussi bénéficié d’un projet de réinsertion économique. Ce projet les a aidé à devenir autonomes à travers un emploi qui leur a enfin permis de sortir de la vulnérabilité. En Haïti, beaucoup d'enfants handicapés sont abandonnés car il existe une croyance qui les considère comme possédés par le diable. Ces enfants doivent être protégés! J’ai visité la Maison Zamni Beni où habitent 68 enfants, la plupart handicapés. Ils sont pris en charge, suivis par des médecins et vont même à l’école. Malgré le drame qu’ils vivent, ils ont de l’espoir!

La suite de son interview dans notre magazine.

> Vivre Debout: le journal des donateurs numéro 61, septembre 2016

  • Dossier: Christa Rigozzi en Haïti
  • ?Témoignage: Broken Chair

Nous vous souhaitons une bonne lecture!

Tous les Vivre Debout

Published on: 21 septembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils
© Handicap International
Événement Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils

Dans le cadre de sa campagne « stop bombing civilians », Handicap International (HI) organise une exposition itinérante qui passera à Lausanne du 14 au 20 octobre. Ses objectifs : inviter le public à interpeller ses conseillers nationaux afin que le gouvernement suisse se positionne plus fermement pour la protection des civils lors des conflits et qu’il s’engage pro-activement dans l’élaboration d’une déclaration politique internationale. Ensemble nous avons 6 mois pour stopper le bombardement des civils !

Bombardements en zones peuplées :  les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir
© A. Al Osta / HI
Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Bombardements en zones peuplées : les Etats reconnaissent enfin l'urgence d'agir

133 Etats et des ONG se sont réunis pendant deux jours lors de la Conférence de Vienne sur la "Protection des civils dans les guerres urbaines". La majorité  d’entre eux ont déclaré être prêts à travailler à une déclaration politique visant à mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation des armes explosives dans les zones peuplées. Les discussions qui se tiendront pendant six mois seront décisives pour protéger des millions de civils vivant dans les zones de guerre.

Le rapport d'activité 2018 de Handicap International est disponible !
© Prasiit Sthapi / HI
Finance Magazine des donateurs

Le rapport d'activité 2018 de Handicap International est disponible !

L’année 2018 est un succès pour Handicap International Suisse (HI Suisse). Grâce à une augmentation de 9 % de notre revenu, nous avons pu soutenir les actions dans 28 pays et régions, incluant des crises majeures (Mozambique et Bangladesh) et des programmes de développement.