Go to main content

Séisme en Afghanistan et au Pakistan: l’heure est au diagnostic

Urgence
Afghanistan Pakistan

Les équipes de Handicap International, déjà présentes sur place, se tiennent prêtes à intervenir suite au violent tremblement de terre a frappé l’Afghanistan et le Pakistan à 10 heures ce lundi matin. Quelques heures plus tard, les bilans provisoires font état de dizaines de morts et de centaines de blessés d’une part et d’autre de l’épicentre, une zone de hautes montagnes qui sépare les deux pays.

Garçon blessé après un important tremblement de terre à Peshawar dans le Nord Est du Pakistan

Un homme pakistanais amène un garçon blessé à l’hôpital après un important tremblement de terre à Peshawar dans le Nord Est du Pakistan | © Ahmad Sidique / XINHUA

L’Afghanistan et le Pakistan ont été frappés par un violent séisme d’une magnitude de 7,5, dont l’épicentre était situé à  170 km de Kaboul, la capitale afghane, dans la région du Badakhshan, une zone de montagnes de l’Hindou Koush. Le tremblement de terre a également été ressenti en Inde.

Le bilan humain et matériel évolue d’heure en heure dans cette région isolée et difficile d’accès, déjà affectée par plusieurs tremblements de terre meurtriers par le passé. La population dans un rayon de 100 kilomètres à la ronde est estimée à 931 807 habitants.

Handicap International est présente en Afghanistan depuis 1987 et au Pakistan depuis 1985. L’association bénéficie d’une solide expérience dans l’aide apportée aux victimes des séismes, comme en témoignent ses interventions lors du tremblement de terre au Népal en avril 2015, en Haïti en 2010, mais aussi déjà au Pakistan en 2005. L’heure est à présent au diagnostic et les équipes de Handicap International se tiennent prêtes à intervenir.

 

 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Violences dans la bande de Gaza : HI demande la protection des personnes les plus fragiles
© HI
Urgence

Violences dans la bande de Gaza : HI demande la protection des personnes les plus fragiles

Alors que Gaza vient de connaitre une nouvelle journée de manifestations qui a fait plus de 610 blessés selon les premières estimations, HI appelle toutes les parties au conflit à assurer la protection des civils. HI s’inquiète plus particulièrement du sort des personnes les plus vulnérables et demeure très préoccupée par la quantité de blessures aux membres inférieurs, susceptibles de générer des handicaps permanents. HI renouvelle ses appels à une levée du blocus qui pénalise l’ensemble de la population de Gaza, et particulièrement les personnes blessées. 

Blessé par balle : une expérience traumatisante Urgence

Blessé par balle : une expérience traumatisante

Ahmed a 15 ans. Il a été blessé à la cuisse droite juste au-dessus du genou lors d’une manifestation à la frontière entre Gaza et Israël. Il est pris en charge par une équipe de HI. Dès que sa blessure sera cicatrisée, il pourra commencer les séances de rééducation. Il a également besoin d’aide psychologique. 

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps
© Ali Jadallah / Anadolu Agency / AFP
Urgence

GAZA : Des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps

Près de 3 000 ont été blessées lors des manifestations des 14 et 15 mai dernier à la frontière entre Gaza et Israël. Les services médicaux à Gaza sont débordés par l’afflux massif et soudain de blessés. HI met en place des services de réadaptation pour éviter aux patients des handicaps et leur permettre de conserver ou de retrouver leur mobilité.