Go to main content
 
 

Soutenir l’accès des femmes handicapées au travail

Insertion

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars, Handicap International rend hommage aux victoires extraordinaires de femmes ordinaires dans le monde.

Faw Seuth Ndiaye est malentendante. Elle travaille comme ouvrière dans l'usine de transformation de fruits Zena près du port de Dakar, au Sénégal. Elle bénéficie du soutien de Handicap International dans le cadre d'un projet d'intégration professionnelle

Faw Seuth Ndiaye est malentendante. Elle travaille comme ouvrière dans l'usine de transformation de fruits Zena près du port de Dakar, au Sénégal | © E. Fitte-Duval / Handicap International

Cette année, en rapport avec le thème donné à cette journée par les Nations unies, "Les Femmes dans un monde du travail en évolution", Handicap International célèbre les femmes handicapées actives. L’association rappelle les défis propres à leur situation, ce qu’elles entreprennent pour les relever et leur importante contribution à leurs entourages, quartiers ou villages.

> Un accès inéquitable au travail rémunéré

Les personnes handicapées ont plus difficilement accès à des postes rémunérés que les non-handicapés. Et lorsqu'elles trouvent du travail, leur salaire est souvent inférieur. D'après une étude menée par Handicap International dans 10 pays[1], les femmes handicapées se trouvent confrontées à des discriminations supplémentaires du fait de leur sexe: "les femmes handicapées sont plus susceptibles d'être pauvres, exclues et sans emploi que les hommes handicapés".

> Insertion et autonomie économique

Handicap International travaille à corriger ces injustices. Les services de réadaptation de l’association aident les femmes à retourner au travail après un accident et à regagner leur indépendance. A travers plusieurs projets d'insertion professionnelle, Handicap International aide des employeurs locaux à surmonter les préjugés, ceux du personnel par exemple, et les obstacles physiques à l'emploi des personnes handicapées (accès des lieux, adaptabilité du poste de travail, etc.). L’association assure également un accompagnement personnalisé des femmes handicapées pour qu'elles acquièrent les compétences nécessaires et prennent confiance en elles.

 

[1] Handicap International, (2016), ‘Situation of wage employment of people with disabilities: ten developing countries in focus’, http://tiny.cc/HIwageemployment

Published on: 2 mars 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 20 juin 2019, une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

Permettre aux plus fragiles de bénéficier de meilleures sources de revenus
©HI
Insertion

Permettre aux plus fragiles de bénéficier de meilleures sources de revenus

Au Sri Lanka, HI vise à favoriser l’insertion professionnelle des personnes les plus vulnérables. 

Campagne #school4all pour une école inclusive et solidaire
© Lucas Veuve / HI
Insertion

Campagne #school4all pour une école inclusive et solidaire

Alors que l’éducation est un droit pour tous les enfants, 32 millions d’enfants handicapés ne sont pas scolarisés dans les pays à faible et moyen revenus. Pour eux, accéder à l’éducation, représente la seule chance de pouvoir se construire un avenir. Afin de mobiliser le public sur ce problème majeur, Handicap International (HI) lance la campagne internationale #school4all.