Susillah, sourde, apprend le langage des signes et devient plus autonome | Handicap International CH
Accès direct au contenu
 
 

Susillah, sourde, apprend le langage des signes et devient plus autonome

Inclusion Insertion
Népal

Susillah, 9 ans, vit dans le district de Mugu, une région reculée à l’ouest du Népal. Elle est née sourde et n’a jamais pu parler. Grâce au soutien de notre organisation, elle va à l’école avec les autres enfants et apprend le langage des signes. Elle est devenue une des meilleures élèves de sa classe.

Susillah, 9 ans, est à l'école depuis 5 ans

Susillah, 9 ans, est à l'école depuis 5 ans | © J. Mac Geown/HI

Susillah vit dans les montagnes reculées du district de Mugu. Cette région, régulièrement coupée du reste du pays durant plusieurs mois suite à un rude climat et à des routes inaccessibles, est une des plus pauvres du pays. De nombreuses familles vivent de leurs propres cultures et productions.

Susillah est née sourde et ne parle pas. Depuis l’âge de cinq ans, elle se rend dans une école inclusive, soutenue par notre organisation. L’association a formé les enseignants en les encourageant à adopter des méthodes pédagogiques et des outils éducatifs adaptés aux besoins des enfants handicapés. Ces enseignants donnent notamment des leçons spécifiques à Susillah et à ses amis sourds afin d’améliorer leurs connaissances du langage des signes. Les autres enfants l’apprennent également afin de pouvoir communiquer tous ensemble. Les enseignants expliquent aussi aux parents combien il est essentiel que leurs enfants, valides ou handicapés, aillent à l’école.

«Souvent, les parents d’enfants handicapés sont stigmatisés et ressentent beaucoup de honte. Ils ont alors tendance à garder leurs enfants à la maison, parfois cachés. Nous luttons contre ces préjugés et ces stigmatisations et voulons que chaque enfant ait accès à l’éducation », explique Julia Mc Geown, spécialiste en éducation inclusive pour HI.

Aujourd’hui, Susillah et ses amis sourds se sentent intégrés à l’école et parmi les autres enfants. Ils jouent au ballon et s’amusent. Et quand on demande à Susillah ce qu’elle préfère, elle répond : « Apprendre le langage des signes et lire ». Ses professeurs le confirment : elle est une des meilleures élèves de la classe.

Signez notre pétition pour ouvrir les portes de l'école à tous les enfants !

Published on: 7 septembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Amie se sent aujourd’hui soutenue dans sa scolarité et peut enfin apprendre à lire et à écrire
© J. McGeown / HI
Inclusion Insertion

Amie se sent aujourd’hui soutenue dans sa scolarité et peut enfin apprendre à lire et à écrire

Amie, 7 ans, est née avec un handicap physique : en plus d’une faiblesse générale, elle souffre de problèmes de coordination. Dans le cadre de notre projet dans le cadre du « Girls Education Challenge » elle peut apprendre à lire et à écrire. Découvrez son histoire.

Témoignage de Mariam, mère d’Oumou
| © HI
Inclusion Réadaptation

Témoignage de Mariam, mère d’Oumou

Dans le cadre du projet Education Inclusive au Sahel, mené par HI, Oumou a subi un diagnostic médical, puis notre organisation lui a fabriqué une nouvelle prothèse adaptée. A présent, elle peut marcher à nouveau et se rendre à l’école ! 
 

« Notre objectif : faire progresser le droit à l’éducation pour tous »
© HI
Inclusion Réadaptation

« Notre objectif : faire progresser le droit à l’éducation pour tous »

32 millions d'enfants handicapés dans le monde ne vont pas à l'école. Sandra Boisseau, notre collègue spécialiste en éducation inclusive nous explique ce que nous faisons pour améliorer cette situation. Voici son interview.