Goto main content
 
 

Une exposition pour permettre à la population de dire NON aux bombardements des civils à Berne

Droit Stop Bombing Civilians
Suisse

Dans le cadre de sa campagne « stop bombing civilians », Handicap International (HI) organise une exposition itinérante qui passera à Berne du 2 au 9 mars. 

Exposition à Berne

Exposition à Berne | (c) Pierre Mouchet /HI

En Syrie, en Irak ou encore au Yémen, les armes explosives puissantes et imprécises ravagent des villes entières. Quand les bombardements ont lieu dans des zones peuplées, les victimes sont à 90% des civils ! Au mépris du droit international humanitaire et des Conventions de Genève, les bombardements en zones urbaines tuent ou blessent 60 civils chaque jour ! Ce massacre inacceptable brise la vie de milliers d’innocents.

Après plus de 35 ans de combat contre les mines antipersonnel et les bombes à sous-munitions, qui ont abouti au Traité d’Ottawa (1997) et à la Convention d’Oslo (2008), Handicap International (HI) s’engage depuis 5 ans contre le bombardement dans les zones peuplées. Car bombarder les civils ce n’est pas la guerre, c’est un crime !

Exposition « NON aux bombardements des civils », du 2 au 9 mars, place Waisenhausplatz à Berne

L’exposition, composée de trois structures cubiques, présente, sous forme de textes et de photos, les conséquences dramatiques des bombardements des populations civiles dans les zones urbaines et détaille le processus politique international actuellement en marche. 

L’exposition invite également la population à agir contre l’utilisation des armes explosives en permettant à chacun d’écrire un message aux conseillers nationaux de son choix, par le biais d’une page web dédiée. L’objectif est de demander au gouvernement suisse de s’engager pleinement et pro-activement dans le processus politique en cours et de se positionner plus clairement et fermement contre le bombardement des civils dans les zones habitées. 

Accessible à tous, l’exposition est gratuite et libre d’accès.
Plus d’informations: https://bit.ly/2IDv85A  

6 mois pour stopper le bombardement des civils

Les 1er et 2 octobre derniers, 133 Etats et ONG se sont réunis à Vienne pour discuter de la « Protection des civils dans les guerres urbaines ». La majorité des Etats dont la Suisse s’est déclarée prête à travailler sur une déclaration politique internationale visant à protéger les civils dans les zones de guerre et à fournir une assistance aux victimes. 

La Suisse, membre d’un groupe de 12 Etats, travaille depuis quelques années sur une telle déclaration. Forte de sa tradition humanitaire et dépositaire des Conventions de Genève, le gouvernement doit jouer un rôle de leader dans ce groupe pour faire avancer l'élaboration de cette déclaration politique internationale.

Les discussions se sont poursuivies avec deux phases de négociation à Genève, en novembre 2019 et en mars 2020. Elles s’achèveront par une conférence prévue en mai 2020 à Dublin, sur invitation de l’Irlande, au cours de laquelle une déclaration politique devrait être ouverte à signature aux Etats.

Ainsi, ces six prochains mois seront décisifs pour la protection des millions de civils vivant dans les zones de guerre.

Published on: 25 février 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

De réelles avancées pour mettre fin aux souffrances civiles causées par les bombardements
© Valentina Sulmoni / HI
Stop Bombing Civilians

De réelles avancées pour mettre fin aux souffrances civiles causées par les bombardements

Nous avons installé un tank la semaine dernière à Genève pour attirer l’attention sur les négociations finales qui se tenaient au Palais des Nations du 6 au 8 avril pour mettre fin aux bombardements des civils en zones peuplées. Les discussions entre les représentants d'organisations internationales, de la société civile, dont nous faisons partie, et plus de 60 délégations d'États ont permis de réelles avancées.

Syrie 11 ans : le déminage et la reconstruction prendront plusieurs générations
© Kate Holt / HI
Stop Bombing Civilians

Syrie 11 ans : le déminage et la reconstruction prendront plusieurs générations

Le 15 mars 2022 marquera les 11 ans du début du conflit en Syrie. La crise humanitaire ne fait que s'aggraver. Les besoins humanitaires sont immenses et l'accès aux victimes reste un défi majeur. Ce conflit est l’exemple flagrant des conséquences humanitaires à long terme de l'utilisation d’armes explosives en zones peuplées. Pour éviter que de telles situations se renouvellent, nous appelons les États à soutenir l’accord international contre les bombardements urbains, actuellement en cours de négociation.

Ukraine : les bombardements en zones peuplées causent de terribles souffrances aux civils
© Daniel Leal / AFP
Stop Bombing Civilians

Ukraine : les bombardements en zones peuplées causent de terribles souffrances aux civils

Depuis le 24 février 2022 et le début du conflit militaire de grande ampleur en Ukraine, les principales villes du pays ont subi des bombardements intensifs. Selon les premiers rapports, au moins 100 civils ont été tués et 300 blessés. Les bombardements et les pilonnages en zones peuplées causent des dommages aux civils qui sont tragiquement prévisibles. Nous demandons la fin immédiate des hostilités et exigeons que les civils et les infrastructures civiles soient protégés des effets de la guerre.