Go to main content

Une nouvelle jambe pour Alassane

Réadaptation
Burkina Faso

La naissance d’un enfant est toujours un moment d’intense bonheur pour les parents et tout l’entourage… Mais pour les parents d’Alassane, cette période de félicité est obscurcie quelques mois après la naissance par le diagnostic d’une grave maladie infectieuse. Leur fils doit être amputé de toute urgence de la jambe droite !

Alassane avec une prothèse parfaitement adaptée

Alassane avec une prothèse parfaitement adaptée | © Erwan Rogard / HI

A l’âge où les parents de jeunes enfants sont si fiers de les voir faire leurs premiers pas, Alassane est contraint de ramper à terre. Car ses parents, de modestes paysans du Burkina Faso, n’ont pas les moyens de faire appareiller leur fils. Ils sont désespérés de ne pouvoir lui offrir le moindre avenir.

Ce cauchemar prend fin en 2015 lorsque le cas d’Alassane, qui a alors 3 ans, est signalé à l’équipe du centre d’appareillage de Handicap International à Tenkodogo. Alassane reçoit alors une prothèse parfaitement adaptée et il apprend à marcher en quelques mois, grâce aux séances de rééducation et à son caractère bien affirmé.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Pluies torrentielles au Bangladesh : plus de 9 000 réfugiés rohingyas affectés
© HI
Réadaptation Urgence

Pluies torrentielles au Bangladesh : plus de 9 000 réfugiés rohingyas affectés

Plus de 9 000 rohingyas sont affectés par des inondations et des glissements de terrain au Bangladesh depuis le mois de juin.  Les équipes de HI continuent de venir en aide aux populations affectées. 

Incroyable Ramesh : victime du séisme au Népal il y a 3 ans, il a gagné 22 médailles sportives
©Elise Cartuyvels / HI
Réadaptation

Incroyable Ramesh : victime du séisme au Népal il y a 3 ans, il a gagné 22 médailles sportives

25 avril 2015, séisme au Népal : Ramesh, 18 ans, se retrouve enseveli sous les décombres, conscient. Il perd ses deux jambes. Après avoir suivi des séances de réadaptation et avoir reçu des prothèses avec le soutien de Handicap International (HI), il remarche et s’entraine pour les jeux Paralympiques. Musculation, nage, tennis, basket, danse, course de chaises roulantes : Ramesh relève tous les défis. 

«J’ai compris à quel point sa vie avait changé»
© Philippa Poussereau / HI
Réadaptation Urgence

«J’ai compris à quel point sa vie avait changé»

Ibrahim est l’un des 600’000 réfugiés rohingyas ayant fui les violences qui ont éclaté au Myanmar en août 2017. Lourdement blessé, sa vie a radicalement changé. Farhana, physiothérapeute chez HI, travaille au camp de Kutupalong au Bangladesh, l’un des plus grands camps de réfugiés du monde.