Aller au contenu principal
 
 

Colombie

En Colombie, HI mène notamment des activités de déminage, d’assistance aux victimes et plaide pour l’inclusion des personnes handicapées dans la préparation aux risques de catastrophes naturelles comme les tempêtes, les glissements de terrain et les inondations. HI fournit également des services de réadaptation et de santé mentale aux réfugiés vénézuéliens, qui vivent dans une situation d’extrême vulnérabilité.

Appareillage orthopédique, HI Colombie

Ajustement d'un appareillage orthopédique en Colombie | © Bas Bogaerts / HI

Actions en cours

En Colombie, pays fortement affecté par la violence armée, les mines sont omniprésentes dans les zones de conflit. Des milliers de personnes sont victimes de ce fléau et la grande majorité des survivants souffre d’un handicap. Depuis 2017, HI mène des activités de déminage dans cinq départements du pays (Cauca, Meta, Nariño, Antioquia et Caquetá) et vient en aide aux victimes (soutien psychosocial, soins de réadaptation). L’association sensibilise les communautés au sujet des risques liés aux mines et aux engins explosifs improvisés.

L’association apporte également un appui aux organisations de personnes handicapées afin qu’elles participent aux décisions relatives à l’intégration des personnes les plus vulnérables dans la société et que leurs droits soient mieux reconnus.

De plus, HI vise à protéger les communautés autochtones d’Antioquia et de Nariño de la violence et des abus, en particulier les femmes et les filles.

HI aide les réfugiés vénézuéliens qui vivent en Colombie, en leur apportant notamment un soutien psychosocial et des soins de réadaptation. L’association organise aussi des activités favorisant la cohésion sociale entre les réfugiés vénézuéliens et les Colombiens.

L’organisation s’est attachée à atténuer les effets de la pandémie de COVID-19 en aidant les acteurs publics à adopter des stratégies inclusives, en organisant des formations et en venant en aide aux personnes vulnérables et aux personnes handicapées.

HI vise enfin à améliorer l’inclusion et la protection des personnes les plus vulnérables dans la préparation et la gestion de risques de catastrophes naturelles.

Paroles du terrain

Opération déminage en Colombie
| © HI
Mines et autres armes Mobilisation

Opération déminage en Colombie

Malgré la crise liée au Covid-19 et le renforcement de la violence en Colombie, nous poursuivons nos activités de déminage et de soutien aux victimes de mines.

HI aide des milliers de Vénézuélien-ne-s réfugié-e-s en Colombie
© HI
Santé Urgence

HI aide des milliers de Vénézuélien-ne-s réfugié-e-s en Colombie

La Colombie accueille plus de 1,8 millions de réfugié-e-s venu-e-s du Venezuela. Présents sur place, nous leur apportons appui psychologique ou accès aux services de santé, tout en favorisant une entente pacifique entre les différentes communautés.

Entretien avec Daniel Suda-Lang sur son voyage terrain en Colombie
(c) Daniel Suda-Lang / HI
Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Entretien avec Daniel Suda-Lang sur son voyage terrain en Colombie

A l’occasion de la Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l'assistance à la lutte anti-mines ce samedi 4 avril, découvrez le témoignage de Daniel Suda-Lang, notre collaborateur à Genève qui s’est rendu en Colombie début mars. 

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI en Colombie

La Colombie est le 2e pays au monde où les mines antipersonnel font le plus de victimes – plus de 11 919 personnes en 25 ans. Selon HI, 80 % des survivants de violences armées souffrent d’un handicap.

Les 50 années de guerre civile qui ont marqué la Colombie ont entraîné la pollution des sols d’au moins 28 des 32 départements du pays, la Colombie devenant le deuxième pays le plus miné au monde, juste après l’Afghanistan. Depuis 1990, l’usage des engins explosifs improvisés est devenu systématique. Parmi ces victimes, près de la moitié sont des civils, souvent vivant dans des zones reculées et sans accès direct aux centres de santé ni aux soins de réadaptation. Décès, blessures, handicaps à long terme et traumatismes psychologiques, ces accidents entraînent de lourdes conséquences auprès des victimes.

Bien que le pays soit encore fortement affecté par un climat de violence (notamment par la violence et la délinquance armées, les bandes de narcotrafics et l’exploitation de mines d’or), un accord de paix historique a été signé le 26 septembre 2016 entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). HI, accréditée en juillet 2016 comme l’un des quatre acteurs officiels de déminage humanitaire dans le pays, mène notamment des opérations de déminage des terres polluées et d’éducation aux risques de mines dans le département de Cauca, du Meta, de Nariño, d’Antioquia et de Caquetá.

Nombre de personnels de HI : 193

Date d’ouverture du programme : 1998

Nos actions
pays
par pays