Yémen : les Nations unies doivent lancer un processus de paix

Nothlife

Handicap International et dix autres organisations appellent le Conseil de sécurité des Nations unies, dans une lettre conjointe adressée le 19 octobre, à mettre en place immédiatement un cessez-le-feu et à ouvrir des pourparlers entre les belligérants afin de mettre fin à sept mois de guerre au Yémen. Les organisations humanitaires demandent également la création d’une commission internationale pour enquêter sur de possibles crimes de guerre.

Alors que la situation humanitaire s’est fortement détériorée ces derniers mois au Yémen, cette lettre conjointe demande également au Conseil de sécurité de faire pression sur les parties prenantes au conflit pour permettre un accès sûr et inconditionnel des populations à l’aide humanitaire. Depuis mars 2015, les combats ont fait plus de 2 500 morts parmi les civils, dont 500 enfants. Plus de 2,3 millions de personnes sont déplacées. 

Handicap International mène des opérations au Yémen depuis 2015 pour venir en aide aux personnes blessées. L’association a récemment formé une équipe de sept spécialistes qui interviennent dans les principales structures de santé de la capitale, Sanaa.

Nos équipes sont présentes dans deux hôpitaux et un centre de réadaptation en appui au personnel médical, paramédical et aux techniciens de kinésithérapie afin de renforcer la prise en charge des personnes les plus vulnérables affectées par sept mois de conflit. Handicap International prévoit ainsi d’apporter un soutien direct à plus de 840 personnes affectées par la crise et 100 membres du personnel des structures de santé d’ici la fin 2015. Indirectement, ce sont plus de 4 000 personnes qui bénéficieront de cette aide.

Parallèlement, l’association prévoit de mener des activités de sensibilisation auprès des acteurs humanitaires pour une meilleure prise en compte des besoins des personnes les plus vulnérables dans la réponse d’urgence.

> Téléchargez la lettre ouverte au Conseil de sécurité des Nations unies (PDF)

20 Oktober 2015
Einsatzländer

Nehmen Sie mit uns Kontakt auf

Nadia Ben Said
Verantwortliche Medien
(FR/DE/EN)

Tel : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

HELFEN
Sie mit

Lesen sie weiter

Zerstörte Ernten in Mosambik: HI bereitet Verteilung von Lebensmittelrationen vor
© Fabrice Renoux/HI
Nothlife

Zerstörte Ernten in Mosambik: HI bereitet Verteilung von Lebensmittelrationen vor

In den Regionen Mosambiks, die durch den Wirbelsturm Idai verwüstet wurden, dürfte die Nahrungsmittelknappheit in den nächsten Monaten deutlich ansteigen. HI wird 12'000 Familien mit Lebensmittelhilfe unterstützen.

HI verstärkt Hilfsmassnahmen, um bedürftigen Überlebenden zu helfen
© Candido Jesus / HI
Nothlife

HI verstärkt Hilfsmassnahmen, um bedürftigen Überlebenden zu helfen

Weitere Mitglieder der Notfallteams von HI treffen ein, um das Team in Beira zu verstärken.

Zyklon Idai in Mosambik: Hunderte Tote, Hunderttausende obdachlos
© Candido Jesus/HI
Nothlife

Zyklon Idai in Mosambik: Hunderte Tote, Hunderttausende obdachlos

Ende letzter Woche verwüstete ein verheerender Wirbelsturm Mosambik. Präsident Filipe Nyusi spricht von einer „humanitären Katastrope enormen Ausmasses“. Vor allem die Stadt Beira ist betroffen. Viele Orte sind von der Aussenwelt abgeschnitten. Flüsse sind über die Ufer getreten und die Wassermassen haben mehr als 100'000 Menschen obdachlos gemacht.