Go to main content

Sierra Leone

HI travaille en Sierra Leonne pour garantir l'accès à l'éducation pour tous, y compris les enfants handicapés. L'association est également en mesure de réagir en cas d'urgence, comme ce fut le cas lors de l'épidémie d'Ebola en 2014. HI a organisé le transport des patients vers les centres de dépistage et de traitement et s'est employé à faire en sorte que les messages de sensibilisation parviennent aux groupes de personnes les plus vulnérables.

HI - Sierra Leone.

© Federico Saracini / HI

Actions en cours

HI travaille en Sierra Leone depuis 1996. Nos premiers projets ont été lancés pour venir en aide aux victimes de l'une des guerres les plus brutales de l'histoire récente de l'Afrique, qui a laissé des milliers d'enfants soldats traumatisés et environ 20'000 personnes mutilées à la suite d'attaques. 

Lorsque l'épidémie d'Ebola a frappé la Sierra Leone en 2014, HI a choisi d'accroître sa présence dans le pays, afin de pouvoir continuer à apporter son expertise dans les opérations humanitaires d'urgence et la protection des plus vulnérables.

Jusqu'à la fin de l'épidémie, en mars 2016, l'organisation a géré une flotte d'ambulances couvrant toute la région de Freetown (capitale du pays). Après que le pays ait été déclaré libre d'Ebola, HI a aidé les survivants par le biais de soins de réadaptation spécifiques pour soulager leurs douleurs chroniques.

Depuis lors, HI a repris ses activités dans le domaine de l'éducation inclusive, menant actuellement quatre projets qui visent à garantir l'accès à l'éducation pour tous, mettant l'accent sur les enfants handicapés et les enfants touchés par l'épidémie Ebola.

Domaines d'intervention

Paroles du terrain

 La Sierra Leone officiellement libérée de l’épidémie d’Ebola
© J-B. Richardier / Handicap International
Santé Urgence

La Sierra Leone officiellement libérée de l’épidémie d’Ebola

Après le Libéria c’est donc la Sierra Léone qui peut célébrer la fin officielle de l’épidémie sur son territoire. Une véritable libération après une longue lutte qui a coûté la vie à environ 4000 Sierra-Léonais.

Sierra Leone: William Parmar coordinateur logistique
© William Parmar

Sierra Leone: William Parmar coordinateur logistique

William Parmar est de retour d’une mission de quatre mois en Sierra Leone (de février à mai 2015), où il a travaillé comme coordinateur logistique pour les différents projets de Handicap International dans le pays. Il revient sur son expérience et sur les conditions très particulières de cette mission.

Antoine Caquot, responsable du projet ambulances, rentré en avril 2015
© Etienne Haerten / Handicap International

Antoine Caquot, responsable du projet ambulances, rentré en avril 2015

« C’était une mission très fatigante, où l’on travaillait 7/7j. Je l’ai vécue comme un défi personnel. Les équipes locales sont des personnes très courageuses, et j’ai beaucoup d’admiration pour elles ».

Aidez-les
concrètement

Situation du pays

Carte des interventions de HI au Sierra Leone

La propagation rapide du virus Ebola en Sierra Leone a engendré une crise humanitaire d’envergure majeure.

Au printemps 2014, la Sierra Léone fait partie des trois pays les plus touchés par l’épidémie de virus Ebola. Celui-ci a infecté plus de 14'000 Sierra Léonais et entraîné la mort d'environ 4'000 d’entre eux. Le pays a été déclaré libre d’Ebola au printemps 2016 (source : Organisation mondiale de la Santé).

En Sierra Leone, environ 37 % des enfants travaillent. Cela démontre les faiblesses du système éducatif et économique du pays en raison du manque d'infrastructures et du niveau de pauvreté. La violence à l'égard des femmes est également un problème important, qui s'est aggravé au cours de la flambée d'Ebola.

Le pays a signé et ratifié la CDPH en 2010 et a élaboré avec l'appui de HI un document national pour les personnes handicapées : "The Persons with Disability Act" en 2011. Cette loi est mal appliquée.

Les organisations de personnes handicapées font face à de nombreux défis. Le financement, la coordination et le leadership sont faibles, et les groupes de femmes et certaines formes de déficiences (par exemple, l'autisme) ne sont toujours pas vraiment représentés.

Nos actions
pays
par pays