Go to main content

Handicap International évalue les besoins des populations affectées par le typhon Haima aux Philippines

Urgence
Philippines

Le typhon Haima, le plus puissant que les Philippines aient connu depuis trois ans, a frappé le Nord du pays le 19 octobre, entraînant le déplacement de plus de 90 000 personnes. Handicap International se rend dans les zones touchées afin d’évaluer les besoins des populations affectées par cette nouvelle catastrophe.

Taifun Haima

Philippines - image d'archive Handicap International | © B. Blondel / Handicap International

La province de Cagayan, au nord des Philippines, a été particulièrement affectée par le passage du typhon Haima qui a entraîné des pluies diluviennes, des glissements de terrain, l'arrachage d’arbres, l’endommagement de maisons et la destruction d’installations électriques.

« De nombreuses routes menant aux zones affectées sont actuellement coupées, nous n’avons donc pas encore toutes les informations relatives à l’impact de ce typhon. Il est probable que cette catastrophe entraîne des dégâts considérables, notamment au niveau des plantations agricoles, comme les champs de maïs et de riz. De plus, il s’agit du deuxième typhon qui frappe la province de Cagayan en une semaine, ce qui vulnérabilise encore davantage les Philippins. »

Edith van Wijngaarden, directrice de Handicap International aux Philippines

Un expert urgentiste de Handicap International est en route vers les zones affectées afin d’évaluer les besoins des populations affectées, en collaboration avec d’autres ONG, et d’envisager une éventuelle intervention.


Depuis 15 jours, des équipes d’urgence sont mobilisées en Haïti suite au passage de l'ouragan Matthew sur ce pays parmi les plus pauvres du monde. L’association avait également mené une intervention majeure aux Philippines suite au passage du typhon Haiyan en novembre 2013, qui a affecté plus de 14 millions d'individus et tué plus de 6 000 personnes.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Mossoul un an après: une ville piégée par les mines et les bombes
© Fanny Mraz / HI
Urgence

Mossoul un an après: une ville piégée par les mines et les bombes

Un an après la libération de Mossoul, 8 millions de tonnes de restes explosifs [1] piègent encore la ville. Tandis que des milliers de blessés tentent aujourd’hui de se soigner et que plus de 300 000 [2] déplacés survivent toujours dans les camps et les communautés, Mossoul, piégée par les restes explosifs de guerre, est une bombe à retardement. 

Pluies torrentielles au Bangladesh : plus de 9 000 réfugiés rohingyas affectés
© HI
Réadaptation Urgence

Pluies torrentielles au Bangladesh : plus de 9 000 réfugiés rohingyas affectés

Plus de 9 000 rohingyas sont affectés par des inondations et des glissements de terrain au Bangladesh depuis le mois de juin.  Les équipes de HI continuent de venir en aide aux populations affectées. 

Près de 300 000 réfugiés syriens bloqués aux frontières : l’accès à l’aide humanitaire est urgent
© Philippe Poulpiquet / HI
Stop Bombing Civilians Urgence

Près de 300 000 réfugiés syriens bloqués aux frontières : l’accès à l’aide humanitaire est urgent

Ces derniers jours, le nombre de Syriens ayant fui le conflit dans le sud de la Syrie a été multiplié par quatre, passant d’environ 60 000 à 272 000 civils. L’aide humanitaire aux frontières n’est pas suffisante pour répondre aux besoins des familles déplacées.